6. avr., 2021

Rendre visite au Christ, une belle habitude à prendre après Pâques

Rayonnants de la joie de Pâques, les fidèles ont fait le plein d’espérance ce week-end. Et si cette énergie nouvelle était l’occasion de dynamiser sa vie de foi avec une « visite » ? Pas besoin de parcourir des kilomètres et d’entreprendre un pèlerinage de plusieurs mois pour y arriver, la chapelle au coin de la rue fera largement l’affaire. Il s’agit tout simplement de prendre quelques minutes dans sa semaine pour rendre visite, personnellement, au Saint-Sacrement. S’arrêter quelques instants devant le tabernacle, voici une riche et simple idée pour se rapprocher du Christ !

Cette visite au Saint-Sacrement est « une preuve de gratitude, un signe d’amour et un devoir d’adoration envers le Christ, notre Seigneur », rappelle le Catéchisme de l’Église catholique (n°1418), Un signe d’amour dans ce temps de face à face, d’intimité qu’on offre à Jésus tout simplement parce qu’il nous aime et que nous l’aimons comme ami, guide et confident. Une habitude que Jean Paul II affectionnait tout particulièrement : « Il est bon de s’entretenir avec Lui et, penchés sur sa poitrine comme le disciple bien-aimé (Jn 13,25), d’être touchés par l’amour infini de son cœur. Bien des fois, […] j’ai fait cette expérience et j’en ai reçu force, consolation et soutien ! ».

Agnès Pinard Legry