13. déc., 2021

Angélus : le Pape invite à poser un acte concret, « même petit », pour préparer Noël

"Nous sommes affairés dans de nombreux préparatifs de cadeaux et de choses qui passent, mais demandons-nous que faire pour Jésus et pour les autres !", a exhorté le pape François lors de l’Angélus ce 12 décembre 2021.

Dans sa méditation, le pape s’est arrêté sur la question « Que devons-nous faire ? » posée par les foules à Jean le Baptiste, dans l’Évangile du jour. À deux semaines de Noël, le pontife a adressé cette même question aux fidèles rassemblés sous ses fenêtres, les exhortant à prendre « un engagement concret, même petit, qui s’adapte à notre situation de vie », pour préparer la fête du 25 décembre.

La foi en effet « n’est pas une théorie abstraite », a poursuivi l’évêque de Rome en donnant des exemples d’actions à mener : téléphoner à une personne seule, visiter une personne âgée ou malade, faire quelque chose pour une personne dans le besoin. « Peut-être, a-t-il ajouté, ai-je un pardon à demander, un pardon à donner, une situation à éclaircir, une dette à régler. Peut-être ai-je oublié la prière […]. Trouvons quelque chose de concret et faisons-le ! »

« Découvre qui tu es »
Le pape François a aussi élargi cette question au sens de la vie, qui n’est pas donnée « au hasard », a-t-il affirmé. L’existence est « un don que le Seigneur nous confie en nous disant : découvre qui tu es, et donne-toi de la peine pour réaliser le rêve qu’est ta vie ! », a lancé le pontife.

Le chef de l’Église catholique a laissé les fidèles avec ces questions : « À quoi suis-je appelé ? Qu’est-ce qui me réalise ? […] Qu’est-ce qu’il serait bon que je fasse pour moi et pour mes frères ? Comment puis-je contribuer au bien de l’Église, au bien de la société ? » Tout autant d’interrogations qui pour le pape ne naissent pas « d’un sens du devoir », mais de « l’enthousiasme ».

I.Media