Les perles spirituelles prononcées par Carlo Acutis

Béatifié à Assise le 10 octobre 2020, Carlo Acutis, adolescent passionné d’informatique dont la foi rayonnait de façon visible,témoignait de sa relation à Dieu à travers des phrases très percutantes..

Témoignage Père Olivier

MON CREDO

"POUR VOUS QUI SUIS-JE ?"
Cette question que Jésus a posée à ses disciples, c'est à chacun de nous qu'elle s'adresse encore aujourd'hui. J'ai essayé d'y répondre par ce Credo ... Françoise

« Qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci ? Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu, le couronnant d'honneur et de gloire » Psaume 8

Dieu a fait l’Homme à son image en lui donnant la liberté de choisir d’aller vers le Bien ou l’absence du bien. Cette capacité de discernement est le propre de l’Homme, contrairement à l’animal qui agit par instinct. Malheureusement cette faculté de discernement se trouve altérée lorsque, au lieu de se reconnaître en Dieu, l’Homme a tendance à se prendre pour Dieu. Il est souvent plus facile d’aller instinctivement vers ce qui nous procure du bien que de choisir de faire le Bien. C’est alors que l’Homme peut arriver à commettre des actes qualifiés « d’inhumains », c’est-à-dire indignes de l’Homme.

On peut dire alors qu’il peut arriver à chacun de nous de commettre des actes « indignes » de notre condition humaine  lorsque nous nous laissons guider par notre instinct, c’est ce qui fait la faiblesse de l’Homme.

 Lorsque nous considérons d’un acte qu’il n’est pas humain, il s’agit plus particulièrement d’actes terroristes entraînant des scènes d’horreur ou encore d’un homme qui a massacré sa famille toute entière. Cependant il me semble que nous avons tendance à confondre la personne et les actes qu’elle a commis comme si elle n’était plus une personne humaine ! Je pense personnellement que c’est sa condition humaine qui fait qu’un Homme peut choisir de rejeter le bien et d’aller vers le mal contrairement à l’animal qui n’a pas conscience du mal qu’il fait. En effet, celui-ci s’il est dangereux agit toujours par instinct et non par méchanceté.

En ce qui me concerne, je pense que l’Homme est la preuve même de l’existence de Dieu.

Il appartient à la justice des hommes de condamner et de punir ceux qui commettent des actes criminels afin d’empêcher les récidives mais non pas de juger les hommes qui sont l’œuvre de Dieu et à qui le jugement dernier appartient.

Françoise

De l’esclavage à la joie, Marie un appui - Témoignage d'Henriette

Henriette est togolaise, 3ème de sa famille. Elle est envoyée en France à 12 ans et pendant 5 ans va être exploitée par des Français. Mal nourrie et mal traitée, son refuge est le chapelet. “Je me nourris de la vitamine Céleste tous les matins”, elle reste dans la joie malgré ce qu’elle subit. Découvrez ce témoignage bouleversant.

Avez-vous déjà été mis dans l’embarras à cause de votre appartenance religieuse ?

C’est une question à laquelle je n’avais jamais réfléchi et en cherchant si j’avais pu être mise dans l’embarras à cause de ma religion, j’ai constaté que j’avais plutôt vécu le cas contraire !

En effet, si je suis catholique depuis ma naissance parce-que née dans un pays et une famille catholique, je suis devenue chrétienne par mon baptême, le 25 mai 1949 et j’attache beaucoup plus d’importance à cette identité qu’à celle de ma religion qui n’est pour moi qu’un moyen de suivre le Christ.

Pour être fidèle à mon identité de chrétienne, j’essaie de suivre l’enseignement de Jésus qui a dit :

« Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme,  de toute ta force et ton prochain comme toi-même ».

Ce commandement qui résume tous les autres constitue à mon sens, avec les béatitudes, l’essentiel de ma foi chrétienne ; il est à la fois très simple et très exigeant car difficile à appliquer, c’est pourquoi il est impossible d’être chrétien tout seul. Nous avons besoin de la religion pour nous relier à Dieu en aimant nos frères. La religion catholique est pour moi le moyen d’accéder à la nourriture spirituelle par l’écoute de la Parole et par le don de l’Eucharistie et des sacrements. Cette nourriture est indispensable pour vivre ma vie de chrétienne.

Un jour, alors que nous étions à table lors d’un barbecue annuel que j’avais l’habitude d’organiser avec les voisins de mon quartier, une amie a pris la parole pour dire :

J’aimerais dire un grand « merci » à Françoise car c’est grâce à elle que depuis plusieurs années notre quartier se réunit autour d’un barbecue pour un repas partagé. C’est ainsi que la plupart de nos voisins sont devenus des amis. Il faut dire que Françoise est une vraie chrétienne !

 Je ne m’attendais pas à une telle affirmation devant tant de monde, mais celle-ci, au lieu de m’embarrasser, m’a surprise agréablement  en me montrant que j’étais sur la bonne voie. J’ai alors répondu : du moins j’essaie ! Je n’aurais pas apprécié d’être traitée de catho ce qui aurait été pour moi le signe que je mettais la religion au-dessus de ma foi ce qui n’est pas le cas. Pour moi, la religion n’est que le lien qui me relie à Dieu et à mes frères et  il m’appartient de reconnaître ce qui a un sens à mes yeux en faisant preuve de discernement afin de ne pas détourner mon esprit du message de l’Evangile.

 

Témoignage Alpha (Clotilde)

HISTOIRE DE VIE PAR EZECHIELLE

Rencontre d'Ezéchielle avec Guy Gilbert à l'église Sainte Croix de St Servan en 2010