(8 FÉVRIER 2023)


«Ô TOI, L’AU-DELÀ DE TOUT»!

Dans la lecture d’aujourd’hui, il est précisé que: « Lorsque le Seigneur Dieu fit la terre et le ciel, aucun buisson n’était encore sur la terre, aucune herbe n’avait poussé, parce que le Seigneur Dieu n’avait pas encore fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas d’homme pour travailler le sol. Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant. Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden, pour qu’il le travaille et le garde. Le Seigneur Dieu donna à l’homme cet ordre : « Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ; mais l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu mourras. »


Ainsi le Seigneur Dieu est bien celui qui EST! Il est l’au-delà de tout sans qui rien ne serait! Il a créé l’homme à son image faisant de lui un être vivant, à qui il a confié la terre et tout ce qu’elle contient afin qu’il la travaille et la garde, devenant ainsi, cocréateurs! Il l’a voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur il a mis toute chose à ses pieds, avec la permission de manger les fruits de tous les arbres du jardin à l’exception expresse du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, en précisant, avec fermeté: «Le jour où tu en mangeras, tu mourras!»


Cette condition constitue le seul acte de soumission exigé par Dieu pour établir son autorité sur sa créature, dans une confiance réciproque! On peut comparer cette exigence à celle d’un père qui, en personne responsable, pose des limites à son enfant pour le protéger d’un danger!


LA MAIN DE DIEU !

« Comme un enfant lâchant la main de son père, s’expose à tous les dangers,
Chaque fois que nous lâchons la Main de Dieu, nous nous exposons au péché ! »


Dans l’Évangile, Jésus disait à la foule: «« Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. » Ce qui veut dire qu’aucun des aliments qui rentre dans le ventre de l’homme ne peut le rendre impur, car il est éliminé! Mais c’est dans le cœur que se trouvent les impuretés, c’est donc ce qui sort de son cœur qui rend l’homme impur! Il est donc nécessaire de le débarrasser régulièrement de ses impuretés par la confession et le sacrement de réconciliationafin de pouvoir accueillir l’Amour de Dieu au fond de notre cœur, en disant:


"Jésus, viens demeurer en moi

De ton Esprit envahis-moi

Garnis ma vie du plein de Toi

Que je ne vive que par Toi

Avec Toi et en Toi !»


DIEU PLUS GRAND QUE NOTRE COEUR !

"Mon cœur est grand ! Mais Dieu est plus grand que notre cœur

Et Il se fait "tout petit" pour l'habiter tout entier : Père et Fils et Saint-Esprit,

Ce qui fait de mon cœur un temple de la Trinité ouvrant grandes ses portes à l'Amour de mes frères !


Françoise



(7 FÉVRIER 2023)


«QU’EST-CE QUE L’HOMME POUR QUE TU PENSES À LUI?»!

Aujourd’hui en poursuivant la lecture de la Genèse, nous voyons qu’après avoir créé le ciel et la terre, Dieu dit: «Que la terreproduise des êtres vivants selon leur espèce, les oiseaux du ciel, les poissons de la mer et tout ce qui va son chemin dans les eaux»!


Puis, Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. Dieu les bénit et leur dit « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. »


Ainsi, en créant l’homme à son image, il l’a voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur, mettant toute chose à ses pieds! Et comme le dit le Psaume 8: «Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme que tu en prennes souci?»


Je crois que, en nous créant à ta ressemblance, tu as fait de nous tes enfants pour que, «cocréateurs» du Royaume des Cieux, avec toi Notre Père, chacun de nous ait part à ton héritageet que la Vie Eternelle soit accessible au plus grand nombre!


«Ô Seigneur, Notre Dieu, qu’il est grand ton Nom par toute la terre!»


L’Évangile de saint Marc, nous décrit une nouvelle confrontation avec les pharisiens, les Juifs et les disciples de Jésus! En effet, les Juifs restent très attachés aux traditions des anciens qui ont oublié l’essentiel du commandement de Dieu en accordant une plus grande importance aux préceptes humains!


Ainsi celui qui déclare à son père ou à sa mère: «Les ressources qui m’auraient permis de t’aider sont réservées à Dieu» ne respecte pas la Parole de Dieu qui a dit: «Tu honoreras ton père et ta mère»! Tout ceci n’est qu’un manque de discernement qui permettrait de comprendre que aider ses parents avec les ressources réservées à Dieu, est le meilleur moyen de rendre grâce à Dieu! N’a-t-il pas dit: «Ce que vous ferez aux plus petits, c’est à moi que vous le ferez!»


HABITUDE DES HABITUDES!

«Il est bon de prendre des habitudes pour ordonner sa vie et lui donner du sens,

Mais il est essentiel d’en changer lorsque celles-ci deviennent une habitude dont on a oublié le sens!»

«La Foi naît dans l’incertitude mais se perd dans les habitudes!

Elle est le fruit d’une quête incessante du sens de notre existence!»


Françoise


(6 FÉVRIER 2023)


«RIEN N’EST IMPOSSIBLE À DIEU»!

Aujourd’hui la lecture du livre de la Genèse est une véritable louange à la Gloire de Dieu, nous rappelant sa Toute Puissance! Dieu est celui qui «EST» depuis le commencement, alors que «La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.»


« Dieu dit. Et ce fut ainsi » (Gn 1, 1-19)

Dieu dit :« Que la lumière soit. » Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne!

Et Dieu dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux. » Dieu fit le firmament,

Et Dieu dit :« Que les eaux qui sont au-dessous du ciel, se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme. »

Et ce fut ainsi. Dieu appela la terre ferme « terre »,

Et Dieu dit :« Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel»

Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres.

Il y eut un soir, il y eut un matin :

Et Dieu vit que cela était bon!


C’est ainsi que Dieu créa la terre et tout ce qu’elle contient! Il a suffi qu’Il dise et il en fut ainsi!


L’HUMILITÉ EST LA PREUVE MÊME DE L’EXISTENCE DE DIEU !
En effet, seul un être supérieur peut s’abaisser jusqu’à terre (humus)

Pour y semer Le Verbe et le faire grandir pour l’élever jusqu’à Lui !

Mais il est très difficile à l’Homme (issu de l’humus) de reconnaître qu’il n’est rien sans son Jardinier 
Ainsi, l’Homme sans Dieu n’est rien de plus qu’un ver de terre !"


J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à comprendre le lien entre la première lecture et l’Évangile de saint Marc où il dit: «là où l’on apprenait que Jésus se trouvait. Et dans tous les endroits où il se rendait, dans les villages, les villes ou les campagnes, on déposait les infirmes sur les places. Ils le suppliaient de leur laisser toucher ne serait-ce que la frange de son manteau. Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés.»


En effet, quel rapport peut-il y avoir entre la création, quand Dieu dit et il en fut ainsi, et tous ceux qui touchèrent sa frange étaient sauvés? Si ce n’est que Rien n’est impossible à Dieu! Si à partir de rien il peut créer, comment ne peut-il pas nous guérir, si nous lui demandons avec confiance rien qu’en s’approchant de Luipour le toucher ?


«QUE VEUX-TU QUE JE FASSE POUR TOI»?

Quand nous prions, si nous demandons à Dieu, avec confiance, ce dont nous avons besoin,

Nous pouvons être sûrs que nos prières seront toujours exaucées!

«Comme j’aimerais que Jésus fasse pour chacun de vous,

Ce que vous aimeriez qu’il fasse, si vous le lui demandez,

afin que, comme il l’a fait pour moi, votre cœur soit rempli de Paix et de Joie»!


Françoise



(5 FÉVRIER 2023)


«SEL DE LA TERRE ET LUMIÈRE DU MONDE»!

Dans la première lecture de ce jour, le prophète Isaïe nous dit: Ainsi parle le Seigneur : Partage ton pain avec celui qui a faim, accueille chez toi les pauvres sans abri, Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite. Il me semble que ce conseil s’adresse à celui qui, dirigeant la lumière sur lui, se trouve aveuglé et plongé dans l’obscurité il ne voit plus ce qui se passe autour de lui et se sent terriblement seul! Cependant, «si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi.»


En effet, il suffit de diriger la lumière vers les autres pour que cette lumière rejaillisse sur nous! J’en fais moi-même l’expérience lorsque tournant mon regard vers moi, je sens la tristesse m’envahir, alors je regarde autour de moi et je retrouve ma joie de l’Évangile!


UNE LAMPE ALLUMÉE !

« J’ai trouvé sur ma route une lampe allumée
Pour éclairer mes pas,
Ce qui a fait de moi, un témoin de Lumière
Pour éclairer vos pas ! »


Dans l’Évangile de saint Matthieu Jésus disait à ses disciples: « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes! Il disait aussi : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien!


"Vous êtes la Lumière du monde et le Sel de la Terre" C'est à chacun de nous que s'adresse cette Parole de l'Evangile d’aujourd’hui. Être la Lumière ne signifie pas être dans la lumière mais plutôt être un projecteur pour éclairer et mettre dans la lumière tout ce qui est beau ou important à révéler. Cependant une lumière trop puissante peut éblouir et aveugler.


Nous avons tous des charismes ou des talents différents et il nous faut adapter leur intensité lumineuse en fonction des besoins de l'endroit et du moment où nous nous trouvons. Ainsi les projecteurs utilisés pour éclairer un match en nocturne ne seront d'aucune utilité pour une chambre d'enfant, pas plus que la veilleuse de celle-ci ne pourra remplacer un projecteur, et pourtant les deux sont aussi importants. Si nous pouvons admirer chez d'autres les talents que nous n'avons pas, acceptons plutôt de reconnaître ceux que nous avons et de les partager !


Être le sel de la terre, c'est donner de la saveur à la vie. A l'instar d'une trop grande lumière qui aveugle, une trop grande quantité de sel fait perdre le goût ! Alors, sachons doser pour donner un sens à la vie et le goût de vivre!


LORSQUE L’ON DONNE, ON REÇOIT !

« Lorsque l’on aide une personne à traverser la rue, on la traverse avec elle,

De même que lorsqu’on aide son enfant à grandir, on grandit avec lui » !


Françoise


(4 FÉVRIER 2023)


«Ô SEIGNEUR NOTRE DIEU QU’IL EST GRAND TON NOM»!

Frères, en toute circonstance, offrons à Dieu, par Jésus, un sacrifice de louange, c’est-à-dire les paroles de nos lèvres qui proclament son nom. C’est ainsi que commence ce passage de la lettre aux Hébreux et cette invitation à la louange fait naître sur mes lèvres les paroles du psaume 8, que j’aime tant! «Ô Seigneur qu’il est grand ton Nom, par toute la terre!»


«N’oubliez pas d’être généreux et de partager. C’est par de tels sacrifices que l’on plaît à Dieu.» Il me semble que c’est une autre façon de dire:«Frères, que demeure l’Amour fraternel!» Nous lisons également: « Que le Dieu de la paix, lui qui a fait remonter d’entre les morts le Pasteur par excellence, vous forme en tout ce qui est bon pour accomplir sa Volonté »! « Faites confiance à ceux qui vous dirigent et soyez-leur soumis ; en effet, ils sont là pour veiller sur vos âmes, ce dont ils auront à rendre compte.


Je vois dans cette exhortation un appel à faire confiance, à ceux qui ont été mis à part, pour se donner entièrement à Dieu, et formés en tout ce qui est bon afin de veiller sur nos âmes! Il s’agit donc en premier lieu, du Pape et des évêques, directement successeurs de saint Pierre et des Apôtres, mais également de tous les pasteurs que sont les prêtres de nos paroisses, à qui il appartient de veiller sur nos âmes, ce dont ils auront à rendre compte au berger des brebis, le Pasteur par excellence, Notre Seigneur Jésus-Christ! Ainsi, ils accompliront leur tâche avec joie, sans avoir à se plaindre, ce qui ne nous serait d’aucun profit !


Cependant, si nous leur faisons confiance, je pense qu’il nous appartient aussi de veiller sur leurs âmes, en priant l’Esprit Saint de les combler de ses dons de Sagesse, de Force et de Conseil, afin de les guider dans leur mission, pour qu’ensemble, nos cœurs remplis de Foi et de Charité nous fassent désirer vivre la sainteté!


Ainsi, faisant de nous une louange à la gloire du Père, l’Esprit Saint embrasant nos cœurs, viendra chanter sur nos lèvres: «Ô Seigneur Notre Dieu qu’il est grand ton Nom, par toute la terre!» Et que ceux qui nous voient disent: «Voyez donc comme ils s’aiment» !


POUR QUE LA PAIX FLEURISSE!

«Comment peut-on espérer la Paix dans le monde si les chrétiens eux-mêmes sont divisés?

Rassemblons notre prière pour que tous soient «UN» comme les membres d’un même corps»!

«Notre Père, qui es aux Cieux, que ton règne vienne,

que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,

Délivre-nous du mal et par le souffle de ton Esprit-Saint,

Fais rejaillir l’Eau Vive pour que dans notre Église refleurisse la Paix»!


Françoise



(3 FÉVRIER 2023)


«FRATELLI TUTTI»!

«Frères, Que demeure l’amour fraternel!» C’est ainsi que commence la lettre aux Hébreux qui nous est proposée aujourd’hui! Cette exhortation est celle-là même que nous retrouvons dans la lettre encyclique de François, «FRATELLI TUTTI» elle-même inspirée de saint François d’Assise! Cet appel à la fraternité n’est pas nouveau puisque ce commandement c’est Jésus, lui-même qui nous l’a enseigné, comme nous le rappelle saint Jean: «JE vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres ; comme JE vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres»


« C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’ils reconnaîtront que vous êtes mes disciples » Jean 13 -35


Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas.


Il me semble que ce commandement est la condition essentielle pour accéder au Royaume des Cieux, car on ne peut aller vers le Père sans passer par Jésus qui est le Chemin, la Vérité et la Vie!


Souvenons-nous de ceux qui nous ont annoncé la Parole de Dieu! Méditons sur l’aboutissement de la vie qu’ils ont menée en imitant leur Foi, car« Jésus-Christ, hier et aujourd’hui est le même, Il est le même pour l’éternité!»


En ce qui me concerne, je sais que j’aime les autres parce que, les appelant par leur prénom, je montre que chacun a de l’importance pour moi, comme chacun de nous a de l’importance pour Jésus, ainsi je reconnais comme frères et sœurs ceux qui sont «nés avec» moi dans le Christ!


S'IL ME MANQUE L'AMOUR !

"Ce n’est pas par mes œuvres que je suis chrétienne,

Mais parce que j’ai choisi d’appartenir au Christ et que,

À la demande de Marie, je fais « Tout ce qu’Il me dit » par Lui, avec Lui et en Lui !

Sans Lui je ne suis rien, puisque Dieu est Amour et comme le dit Saint Paul :

« S’il me manque l’Amour je ne suis rien » !"


AIMER LES AUTRES !

"C'est parce que j'ai choisi de donner ma préférence à Jésus

Et de porter ma croix que je suis capable d'aimer les autres!

La Parole, la Prière et le Partage sont les ingrédients du "Pain de Vie"

Qui me nourrit chaque jour et qui remplit d'Amour la corbeille de mon cœur !"


Françoise


(2 FÉVRIER 2023)


«UN CŒUR QUI ÉCOUTE ET VOIT BIEN AU-DELÀ …»!

Nous fêtons aujourd’hui la présentation de Jésus au Temple pour accomplir ce qui est écrit dans la Loi: «Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur! Ce qui fait de cette journée la fête de tous les consacrés! Il s’agit bien sûr de tous les prêtres, religieux et religieuses qui ont été mis à part pour se donner entièrement à Dieu et se sanctifier avec Lui, mais également des laïcs, célibataires ou mariés qui ont choisi dans le secret de leur cœur d’offrir toute leur vie à Jésus!


C’est ainsi que moi-même, après m’être consacrée à mes enfants et à mon mari, après la mort de celui-ci, et sur son invitation, puisque ses dernières paroles furent: «Va du côté de Marie!» je me suis consacrée à Jésus par Marie, en 30 jours! Depuis, m’abandonnant tout entière à Jésus, toute ma vie est devenue prière!


«De l’aube au crépuscule de ce jour qui commence,

Donne-moi Jésus, la volonté de m’abandonner à la tienne

Et ôte de mon cœur tout désir qui ne vient pas de toi!

Ainsi dès le matin, à l’heure où je m’éveille, lorsque j’ouvre les yeux,

Je te souris Jésus et je me donne à Toi, jusqu’au soir à l’heure où je m’endors,

Quand je ferme les yeux, je me blottis Jésus, et m’abandonne en Toi!»


Dans l’Évangile nous lisons que les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur. Il y avait là un homme juste et religieux qui attendait la Consolation d’Israël. Il avait reçu de l’Esprit-Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ! Ainsi, au moment où les parents présentaient Jésus, il se rendit au Temple et prenant l’enfant dans ses bras, il reconnut que c’était lui, la Lumière du monde qu’il attendait et bénit Dieu en disant: «Maintenant ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole, car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples: Lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël!»


C’est cette prière que tous les consacrés, dont je suis, redisent chaque soir, reconnaissant dans la Lumière qui se révèle aux nations, le salut que Dieu préparait à la face des peuples, avant de s’endormir dans la Paix!


L’Évangile nous parle aussi de cette femme prophète, Anne qui, très avancée en âge, après sept ans de mariage est demeurée veuve! Il est dit qu’elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem!


Je ne peux m’empêcher de me comparer à cette femme, moi qui passe une grande partie de ma vie à l’église, ou alentour! Ainsi me rendant, chaque jour, du côté de Marie, il m’arrive très souvent de faire de belles rencontres au cours desquelles je suis amenée tout naturellement à parler de ma foi, en confiant les raisons de ma présence quotidienne, du côté de Marie!


Parmi ces nombreuses et belles rencontres, il y a celle de France dont j’ai fait la connaissance alors qu’elle mettait un cierge à Marie! Après plusieurs rencontres successives, nous sommes restées quelques semaines sans nous voir et lorsqu’elle est entrée dans l’église, dernièrement, j’ai reconnu son pas! Quand elle est arrivée près de moi, elle m’a dit avec un grand sourire: « Quand je suis entrée, je ne te voyais pas et j’ai pensé:Comme je voudrais qu’elle soit là!» en ajoutant: «Tous les soirs dans ma prière, je dis: «Je prie avec Françoise parce que quand on est deux, le Seigneur est au milieu de nous!» Bien sûr elle savait que moi-même je priais toujours pour elle! Elle fait partie des nombreuses personnes que j’ai rencontrées et qui sont dans mon cœur!


Ainsi, c’est bien ma Foi qui me porte, comme me l’avait fait remarquer celle qui est devenue mon amie, en disant: «C’est ta Foi qui te porte? On pourra en parler?» et depuis, on en parle, comme Anne qui, dans le Temple proclamait les louanges de Dieu ainsi


«Je parle de Jésus pour apporter la Joie et semer l’Espérance à toute âme brisée

Qui a perdu confiance en ce Dieu Tout Amour et rempli de tendresse»!


Françoise


(1 FÉVRIER 2023)


«CE QUE VOUS ENDUREZ EST UNE LEÇON»!

Frères, vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre lutte contre le péché, et vous avez oublié cette parole de réconfort, qui vous est adressée comme à des fils :


«Mon fils, ne néglige pas les leçons du Seigneur, ne te décourage pas quand il te fait des reproches. Quand le Seigneur aime quelqu’un, il lui donne de bonnes leçons ; il corrige tous ceux qu’il accueille comme ses fils.»


Ainsi commence ce passage de la lettre aux Hébreux de ce jour ! Il me semble que cette lettre, dont le contenu était adressé aux premiers chrétiens, est toujours d’actualité et nous concerne encore aujourd’hui, nous qui, par notre baptême sommes devenus enfants de Dieu! En effet:


« Comme un enfant lâchant la main de son père, s’expose à tous les dangers,

Chaque fois que nous lâchons la Main de Dieu, nous nous exposons au péché ! »


Et comme nous pouvons le faire avec nos enfants, lorsqu’ils ignorent nos recommandations, et que nous leur donnons une bonne leçon pour leur faire prendre conscience du danger, c’est par Amour que le Seigneur nous met à l’épreuve lorsque n’écoutant pas sa Parole, nous risquons de nous égarer! Ainsi je peux dire:


Tout ce qui arrive est voulu par Dieu et si le mal ne peut venir de Lui,

Il est indirectement permis par Lui afin que, changeant le mal en bien, Il manifeste sa gloire !


Cependant quand on vient de recevoir une leçon, on n’éprouve pas de la joie mais plutôt de la tristesse. Mais plus tard, quand on s’est repris grâce à la leçon, celle-ci produit un fruit de paix et de justice.


En effet, lorsque le Seigneur nous envoie des épreuves, si nous lui faisons confiance,

Il nous donne les moyens de les traverser et nous fait découvrir des richesses inespérées!


L’Évangile nous rappelle qu’en ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine et il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. »


Cette réponse de Jésus n’est-elle pas toujours d’actualité? N’est-il pas plus facile d’accorder notre confiance à un étranger dont on a entendu dire qu’il faisait des «miracles» plus qu’à un médecin de famille dont les compétences que nous connaissons de lui, nous semblent limitées? En effet, nous ne connaissons de nos proches que ce que nous les voyons faire dans l’intimité de notre entourage, sans imaginer le potentiel des aptitudes ou des talents qu’ils peuvent déployer pour accomplir en public, la mission à laquelle ils sont appelés!


SANS MOI VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE !

"Cependant, lorsqu’une personne s'extasie devant nous, n’oublions pas que,

Qui que nous soyons et quels que soient nos talents,

Nous ne sommes que des instruments dans la Main de Dieu

Et qu'un violon sans son musicien reste muet !"


Françoise

Derniers commentaires

20.02 | 11:50

Merci frère Omer ! Depuis Noël vous avez rejoint toutes les personnes qui sont dans mon coeur et que je confie chaque jour à Marie quand je vais de "son côté" !
Françoise

20.02 | 11:41

Bravo Françoise, très très beau site internet et très beaux messages aussi fort que vrai et profond. Que Dieu bénisse votre initiative

Partagez cette page