23. oct., 2021

LA JEUNE FILLE ET LE VIOLON

Il était une fois, une jeune fille qui avait pris l’habitude, chaque fois qu’elle passait devant, de rentrer dans l’église quelques minutes, pour y prier. Un jour, alors qu’elle se trouvait encore à l’extérieur, son cœur fut pénétré par une musique divine, source d’émerveillement qui alimenta sa curiosité. Alors qu’elle cherchait à découvrir d’où venait ce son mélodieux, elle aperçut ce violon et ressentit une émotion si intense que, posant son regard sur lui, elle l’aima !

Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait et entendait un tel instrument, mais elle n’avait jamais éprouvé à ce point, cette envie d’être comme lui pour transmettre à d’autres, cette profonde joie intérieure que lui procurait cette musique ! Celle-ci, agissant comme un aimant, la poussait à revenir chaque jour pour s’imprégner de cette douceur qui avait le pouvoir d’apaiser son cœur !

Un jour, très étonnée d’entendre le silence en entrant dans l’église, elle aperçut le violon qui semblait abandonné sur une chaise ! Elle ne put s’empêcher de le prendre dans ses mains et se mit à rêver qu’il lui suffirait de caresser les cordes avec l’archer pour obtenir la beauté de cette grâce poétique ! Hélas, il n’en fut rien !

Surprises par l’inhabituelle dureté et l’inexpérience de cette main inconnue, les cordes se défendirent avec des notes discordantes qui la firent grincer des dents ! Elle réalisa alors que ce violon n’était qu’un instrument dans les mains du musicien qui avait composé la mélodie et qui avait l’art de caresser les cordes avec douceur et humilité ! Le violon faisait rayonner la musique grâce à celui qui en était le compositeur et le créateur de l’instrument. Sans son musicien, le violon reste muet !

La jeune fille comprit alors que si elle souhaitait, comme ce violon, faire rayonner la divine musique, il lui fallait s’abandonner dans les mains du Musicien car Lui seul pouvait tirer le meilleur d’elle-même ! Cependant si elle n’avait pas entendu le violon, elle n’aurait jamais connu le Musicien ! C’est pourquoi le violon a toujours une place importante dans son cœur !

                    « Heureux, celui qui par son rayonnement laisse transparaître                      Le visage du Christ et nous conduit à Lui
            Le Royaume des Cieux est à lui ! »

Françoise