6. juin, 2022

LA PLUS BELLE DES PRIÈRES !

 

Jardiner est la plus belle des prières car elle nous fait directement participer à l’œuvre de Dieu ! Dieu a créé le Monde, puis Il a créé l’Homme à son image pour que, en faisant de nous ses enfants, nous devenions cocréateurs !

 

"Qu’est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?
Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu, le couronnant de gloire et d'honneur ; tu l'établis sur les œuvres de tes mains, Tu mets toute chose à ses pieds ! ..." (Ps 8)

Mais l’Homme, en enfant gâté a lâché la main de son Père, se prenant déjà pour Dieu et par son orgueil et sa jalousie, il a réclamé sa part d’héritage pensant agir à sa guise en toute indépendance, le plus fort écrasant le plus faible pour en devenir le maître, brisant ainsi le projet de Dieu et entraînant le chaos sur la terre !

Si l’Homme agit ainsi c’est en sous-estimant la Toute Puissance de Dieu et en accordant une confiance aveugle aux promesses alléchantes du prince de ce monde ! Il n’a pas compris que Dieu est le maître de tout et que rien, ni personne ne peut entraver son Plan ! En effet, tout ce qui arrive est voulu par Dieu et si le mal ne peut venir de Lui, il est indirectement permis par Lui afin qu’en changeant le mal en bien, Il manifeste sa gloire !

Ainsi Il a envoyé son Fils afin qu’Il prenne sur Lui les péchés des Hommes et que par Lui, ceux qui croient en Lui soient sauvés ! Puis, il nous a promis un défenseur, l’Esprit Saint qui vient transformer le chaos en harmonie !

Lorsque l’Esprit Saint est en nous, il parle à notre cœur, c’est ainsi que je l’ai entendu en jardinant ! Laissé à l’abandon depuis un peu plus d’un an, mon jardin était un fouillis végétal dans lequel la rhubarbe, les fraisiers et l’oseille étaient étouffés par des fleurs à bulbes qui avaient proliféré et les allées étaient envahies par des petites pâquerettes, roses et blanches, très jolies, qui recouvraient entièrement le sol en obstruant l’accès ! J’avais envisagé de faire ce qu’on appelle « un jardin de curé » mêlant fruits, légumes et fleurs destinées à l’église dans une sorte de fouillis organisé ! Mais la tâche s’avérait délicate car il me fallait libérer de la place en arrachant à contre-cœur des fleurs que je trouvais jolies mais qui poussaient de façon anarchique et qui remplissaient tout l’espace ! J’ai commencé progressivement par enlever celles qui entouraient la rhubarbe et j’ai été stupéfaite de voir les feuilles recroquevillées de cette plante reprendre leurs aises et s’épanouir aussi spontanément ! Devant ce résultat aussi spectaculaire j’ai pris conscience que la beauté ostentatoire de certaines fleurs pouvait empêcher le développement de plantes moins décoratives mais présentant un intérêt gustatif ou nutritionnel profitable pour l’Homme ! J’ai alors réalisé que si je voulais un jardin productif, il me fallait semer ou planter et l’entretenir, en le débarrassant de tout ce qui est nuisible à sa fécondité ! Quand je regarde mon jardin je suis émerveillée de voir sa netteté et je ne peux m’empêcher de faire la comparaison avec mon âme. Je réalise en effet que lorsque l’Esprit Saint habite en nous, Il devient jardinier de notre âme pour la purifier et la rendre féconde afin que les œuvres de Dieu, transformant le chaos en harmonie, se manifestent en elle !

Françoise