21. avr., 2020

LE VENT SOUFFLE OU IL VEUT !

"Nicodème était un maître en Israël et pourtant il est totalement déboussolé par l’enseignement de Jésus. En effet, la vie dans l’Esprit Saint que Jésus est venu nous donner est une vie qui, comme le vent, se perçoit « Tu entends sa voix », mais qui nous dépasse et que l’on ne peut saisir: « Tu ne sais ni d’où il vient, ni d’où il va ». Alors comment accéder à cette vie nouvelle?

Jésus nous donne la réponse: en regardant la Croix. De même que les hébreux étaient guéris en regardant le serpent de bronze dressé par Moïse dans le désert, de même lorsque je contemple le Fils de l’homme élevé sur la croix j’entre dans cette vie nouvelle et éternelle. La croix c’est le lieu où Jésus s’est dépris totalement de lui-même pour laisser uniquement la puissance de l’Amour (c’est à dire de l’Esprit Saint) agir. La croix c’est donc le lieu où j’apprend à me dessaisir de moi même pour me laisser saisir par l’Esprit d’amour de Jésus et ainsi naître d’en haut. C’est ce que St Paul écrit en 2 Co 5,14-15 « L’amour du Christ (i.e l’Esprit Saint) nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux. »

Lorsque je regarde la croix, je suis saisis par l’amour de Dieu qui me décentre de moi-même et me fait vivre selon l’Esprit d’Amour de Jésus ressuscité. Exemple concret: Je suis en conflit avec une personne et spontanément je pense agir d’une certaine manière. Je m’arrête, je regarde Jésus sur la croix qui est mort pour cette personne. Son Amour me saisit et m’aide à définir la bonne manière d’agir, selon l’Esprit Saint!"

Evangile commenté par p. Luc (Paroisses Dinard-Pleurtuit-Ploubalay)