10. juin, 2020

Les évêques confient la France au Sacré-Cœur

C’est une démarche spirituelle d’une grande force qu’ont entrepris, lundi 8 juin au soir, au Sacré-Cœur de Montmartre, les évêques du conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF).

Après un temps d’adoration eucharistique, en union avec l’ensemble des évêques de France et une prière pour « ceux qui sont morts et ceux qui restent dans le chagrin », les évêques ont rendu grâce et ont confié la France à Dieu avec cette prière :

    Seigneur Jésus-Christ,

Sur cette colline de Montmartre où les martyrs ont versé leur sang pour confesser ton Nom, en cette basilique consacrée à ton Sacré Cœur et édifiée avec la participation de fidèles de tous les diocèses de France, devant cet autel où s’élève jour et nuit la prière en présence du sacrement de ton Corps eucharistique,

Nous, évêques de France présents ou unis à distance à cette célébration, nous venons te remettre ceux qui sont morts et ceux qui restent dans le chagrin.

Nous venons aussi te rendre grâce et te confier notre pays.

Sois béni d’avoir été à nos côtés alors que nous traversions l’épreuve de la pandémie, comme tu nous as protégés en bien d’autres circonstances de notre histoire.

Sois béni pour la prière que ton Esprit a maintenue vivante alors que ceux qui croient en toi ne pouvaient se rassembler pour te célébrer.

Sois béni pour les multiples gestes fraternels à l’égard des plus démunis et pour le dévouement des soignants.

Sois béni pour l’accompagnement des malades et le soutien aux familles éprouvées.

Sois béni pour l’engagement de ceux qui doivent veiller sur toutes les composantes de notre communauté nationale.

Nous t’en prions : accorde maintenant à tous la grâce du discernement et de la détermination pour mettre en œuvre les changements nécessaires et faire face aux difficultés de la période à venir.

À chacun des membres de ton Église, accorde d’être attentifs à tous et d’annoncer ton Évangile, et à nous-mêmes, que tu as établis pasteurs de ton peuple, de l’aimer et de le servir avec l’amour qui vient de ton Cœur jusqu’au jour où tu nous accueilleras dans la Cité céleste.

AMEN.