30. sept., 2020

Mort de Victorine : des messes célébrées à son intention et à celle de sa famille


C’est un nouveau fait divers qui vient endeuiller une famille et, plus largement, la France entière. Deux jours après le signalement de la disparition de Victorine Dartois, 18 ans, le corps de la jeune fille a été retrouvé ce lundi 28 septembre dans un ruisseau de Villefontaine (Isère). D’après le Dauphiné , elle rentrait au domicile de ses parents aux Fougères (Isère) samedi en fin de journée après avoir passé une partie de l’après-midi dans un centre commercial avec ses amis. Après avoir pris un premier bus depuis le centre-ville de Villefontaine, elle est descendue pour prendre un second bus, qu’elle a raté. La jeune fille a appelé sa famille vers 19h afin de prévenir qu’elle allait finalement rentrer à pied. Mais elle n’est jamais arrivée.

Depuis l’annonce de la découverte du corps de la jeune fille, les hommages pleuvent sur les réseaux sociaux. Commissaire général des guides et scouts d’Europe, Luc de Coligny a rappelé que Victorine avait été louvette et guide à Bourgoin-Jallieu. Faisant référence à un passage de la prière des chefs rédigée par le père Sevin, il a écrit sur Facebook : « Repose en paix dans le « camp de repos et de joie » où le Seigneur nous attend. »

Victorine, comme son frère Rémy ainsi que ses sœurs Romane et Perrine, avait reçu de ses parents « une foi engagée et était très impliquée dans la paroisse Saint-Paul-des-Quatre-Vents, à Villefontaine (Isère) », rapporte La Croix. Interrogé par le quotidien, le père Stéphane Simon, vicaire en charge de l’accompagnement des jeunes de la paroisse dont faisait partie Victorine se souvient d’une jeune fille « toujours enjouée et dynamique » qui « participait aux rencontres du vendredi«  pour un temps de prière, de partage et de formation, et « animait la messe avec son équipe de jeunes une fois par mois ».

Une messe a par ailleurs été célébrée ce mardi 29 septembre à 18h30 à la paroisse saint François d’Assise de Bourgoin-Jallieu, dont la jeune fille a vraisemblablement fait partie du mouvement scout.

Le prêtre de la paroisse de la Trinité en Beaujolais, près de Lyon, s’est joint à l’hommage en annonçant qu’une messe allait être célébrée ce lundi pour la jeune fille et ses proches.

Sa sœur, Romane, a tenu à remercier l’incroyable communauté de soutien qui s’est mise en place autour de Victorine. « Victorine était une jeune femme extraordinaire, une sœur plus qu’exemplaire, à l’écoute et toujours souriante », a-t-elle tenu à partager.

Son frère, Rémy, a partagé l’image d’une bougie avec le prénom de sa sœur afin de lui rendre un dernier hommage.

« Victorine notre prière et nos larmes sont pour toi ce soir », a partagé sur Twitter le groupe de pop-louange Glorious. « Aucun mot ne vient recouvrir le malheur. Simplement au milieu des ténèbres, une lumière pour toi : celle de Jésus. Lui t’aime et t’accueille dans son paradis. »

Un hommage qui a été relayé par Mgr Xavier Malle, évêque du diocèse de Gap et Embrun.

Avocat et blogueur catholique, Erwan Le Morhedec a également tenu à exprimer ses condoléances à la famille de Victorine. « Le monde qui s’écroule pour eux, quand la vie continue pour nous », a-t-il écrit sur Twitter.