9. juil., 2021

Hospitalisé, le pape François a connu un « épisode fiévreux »

Hospitalisé à la Polyclinique Gemelli (Rome) depuis le 4 juillet pour une sténose diverticulaire « sévère », le pontife a subi dans la matinée du 8 juillet de nouveaux tests microbiologiques et un scanner de la poitrine qui n’ont rien trouvé d’anormal, a annoncé le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège le 8 juillet. Le pape François a passé une « journée tranquille » le 7 juillet 2021 malgré un « épisode fiévreux » dans la soirée. Sa nutrition est toujours orale (la perfusion a été arrêtée la veille) et les traitement prévus se poursuivent.

Une « proximité paternelle » avec les autres patients

Le chef de l’Église catholique a par ailleurs échangé avec d’autres malades de l’établissement : voulant « montrer sa proximité paternelle » aux jeunes patients du département voisin d’oncologie et de neurochirurgie pédiatrique, il leur a envoyé ses « salutations affectueuses » le 7 juillet. « Il tourne son regard vers ceux qui souffrent, exprimant ainsi sa proximité avec les malades, notamment ceux qui ont le plus besoin de soins », indique encore le Bureau de presse du Saint-Siège.

Annoncée après l’Angélus dominical, l’opération était prévue de longue date. Elle avait été planifiée au début du mois de juillet – mois de vacances au Saint-Siège – afin de ne pas perturber l’agenda du pontife, estime une source vaticane. Autre signe positif : avant de se rendre à l’hôpital, le Pape avait annoncé lors de l’Angélus sur la place Saint-Pierre qu’il comptait effectuer un voyage en Slovaquie et à Budapest (Hongrie) en septembre prochain.