27. juil., 2021

Gérald Darmanin : « Assassiner un prêtre dans son église n’est-ce pas toucher l’âme de la France ? »

Ministre de l’Intérieur et des Cultes, Gérald Darmanin s’est rendu ce lundi 26 juillet à Saint-Étienne-du-Rouvray afin de rendre hommage au père Hamel. Le prêtre a été assassiné il y a cinq ans par deux terroristes alors qu'il célébrait la messe.

Cinq ans après l’assassinat du père Jacques Hamel par deux terroristes, la France n’oublie pas. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Cultes, s’est rendu à Saint-Étienne-du-Rouvray ce lundi 26 juillet afin de rendre hommage au prêtre. « C’est la deuxième fois que je viens témoigner de toute la considération, si j’ose dire toute l’affection, que la France a pour saint Étienne-du-Rouvray et l’Église de France », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie républicaine à l’issue de la messe en hommage au prêtre. « Assassiner un prêtre dans son église n’est-ce pas profondément toucher l’âme de la France ? Et en touchant l’Église catholique, l’Église de France, les terroristes n’ont pas simplement touché ceux qui croyaient en Dieu, ils ont touché tous les Français », a souligné le ministre de l’Intérieur.

« À saint Étienne-du-Rouvray c’est sans doute un souvenir de pardon, d’un citoyen engagé que laisse le père Hamel », a encore déclaré Gérald Darmanin. « Mais il est pour la France le souvenir d’un homme qui a subi la barbarie et pour lequel nous devons nous battre afin que le moins d’autres hommes possible connaissent le même sort et un regret de n’avoir pas réussi à le protéger comme la République doit protéger tous ses enfants ».

Agnès Pinard Legry