2. août, 2021

La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre »

La rencontre avec Dieu est la seule alternative à la "tentation idolâtre" de l’homme, a assuré le pape François lors de l’Angélus du dimanche 1er août.
« Une société qui se concentre sur les intérêts plutôt que sur les personnes est une société qui ne génère pas de vie », a déclaré le pape François lors de la prière de l’Angélus, prononcée depuis la fenêtre du Palais apostolique au Vatican le 1er août 2021. Devant les milliers de pèlerins rassemblés sur la place Saint-Pierre malgré les fortes chaleurs de la mi-journée, le pontife a désigné la rencontre avec Dieu comme seule alternative à la « tentation idolâtre » de l’homme.

Le chef de l’Église catholique a mis en garde contre la tendance à chercher Dieu pour résoudre ses problèmes personnels. « De cette manière, la foi reste superficielle et miraculeuse », a-t-il insisté, qualifiant ce rapport à la foi d’ « immature ».

Créer une « relation d’amour » avec Jésus
« On n’aime pas pour recevoir une faveur en retour ! », a martelé l’évêque de Rome. Au contraire, « le véritable amour » auquel invite le Christ agit « avec gratuité et sans calcul », a-t-il insisté.

Pour « purifier sa foi » de ces tentations, le pape François exhorte à ne pas « accumuler des pratiques religieuses » ou « observer des préceptes particuliers », mais à créer une « relation d’amour » avec Jésus. Lui seul, a-t-il insisté, est « en mesure » de purifier la foi.

I.Media