11. janv., 2022

Omicron : les Québécois bravent le froid et la neige pour assister à la messe

Privés de messe au Québec en raison de la hausse des contaminations liées au variant Omicron, les fidèles et les prêtres s’organisent. Au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, ils étaient plus de 100 ce dimanche à braver le vent et la neige pour suivre l’office en extérieur.

Ni la neige ni le froid n’auront eu raison de la détermination des Québécois à assister à la messe. Dimanche 9 janvier, ils étaient près de 120 fidèles rassemblés sur le parvis du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, au Québec, afin de suivre la messe. Un chiffre qui ne tient pas compte des autres paroissiens présents… mais dans leurs voitures ! La paroisse père le père Frédéric et le père Gilles Roberge sont à l’origine de cette belle initiative. « Nous sommes heureux d’avoir pu vivre cette belle célébration ensemble », s’est-il réjoui sur Facebook en partageant quelques clichés de ce moment de communion hivernale.

Afin de tenter d’enrayer la recrudescence des contaminations liées au variant Omicron, le Québec a annoncé une série de mesures restrictives qui sont entrées en vigueur le 31 décembre et pour une durée indéterminée. Parmi elles se trouve la fermeture des lieux de culte, dont les églises, sauf pour y célébrer des funérailles à 25 personnes. S’ils se tiennent en extérieur et dans le respect des mesures sanitaires, les offices peuvent être célébrés en extérieur.

Agnès Pinard Legry