21. janv., 2022

Plus de 360 millions de chrétiens sont persécutés à travers le monde

Plus de 360 millions de chrétiens ont été "fortement persécutés et discriminés" en raison de leur foi dans le monde en 2021, révèle l’ONG évangélique Portes ouvertes dans son rapport annuel publié mercredi 19 janvier.

Glaçant. Entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021, ce sont « plus de 360 millions de chrétiens » (catholiques, orthodoxes, protestants, baptistes, évangéliques, pentecôtistes…), de 76 pays qui ont été « fortement persécutés et discriminés », révèle l’ONG évangélique Portes ouvertes dans son index annuel mondial de la persécution des chrétiens dans le monde publié le 19 janvier. En 2021, 5.898 chrétiens ont été tués, soit une hausse de 24% par rapport à l’année précédente, où 4.761 cas avaient été enregistrés. Cela représente 16 chrétiens tués chaque jour. Géographiquement, huit chrétiens tués sur dix l’ont été au Nigeria.

Plus de 5.000 églises fermées, attaquées ou détruites
Le nombre total d’églises fermées, attaquées ou détruites est passé à 5.110 l’an dernier, contre 4.488 en 2020. La Chine contribue à elle seule à 59% des fermetures, plus de 3.000 églises ayant été fermées dans ce pays au cours de l’année écoulée. Ce pays « prolonge désormais son travail de sape en toute discrétion en utilisant la crise sanitaire », explique l’ONG. « La manœuvre est simple : les églises sont fermées en même temps que les autres lieux accueillant du public lors des confinements. Ensuite, les autorités en profitent pour déclarer officiellement (leur) fermeture. »

Portes ouvertes souligne également une augmentation de « 44% du nombre de chrétiens détenus en raison de leur foi » (4.277 cas enregistrés en 2020, 6.175 cas en 2021). L’Inde (1.310), le Pakistan (au moins 1.000 détenus estimés) et la Chine (au moins 1.000 détenus estimés) sont en tête du classement. D’après des estimations « prudentes », 3.829 chrétiens ont été kidnappés. Le Nigeria et le Pakistan arrivent en tête.

"En Afghanistan, avec l’arrivée des talibans au pouvoir, le niveau de violence contre les chrétiens a explosé."

Toutes persécutions confondues, l’Afghanistan est en tête du classement annuel devant la Corée du Nord, la Somalie, la Libye, le Yémen, l’Érythrée et le Nigeria. Concernant l’Afghanistan, « avec l’arrivée des talibans au pouvoir, le niveau de violence contre les chrétiens a explosé », reprend l’ONG. « Les chrétiens qui ne se sont pas fait tuer se cachent, les églises secrètes ne prennent plus le risque de se réunir. Il est devenu encore plus difficile pour les chrétiens de quitter le pays pour sauver leur vie. »

Agnès Pinard Legry