ÊTRE LÀ !
Seigneur, je voudrais être là !
Une simple présence pour celui ou pour celle qui souffre de l’absence !
Un cœur qui écoute et voit, bien au-delà
De ce que voient les yeux et qui n’est qu’apparence !

J’aimerais déposer au cœur de la détresse
La chaleur de l’Amour dont tu fais la promesse
Qu’il apporte en son sein l’Esprit consolateur
Pour assécher les larmes de celui qui pleure !

Seigneur, je voudrais être celle qui caresse
Pour apporter la Joie et semer l’Espérance
A une âme brisée qui a perdu confiance
En ce Dieu Tout Amour et rempli de tendresse !

Seigneur, je voudrais être là !
Habiter le silence, là où il y a besoin !

Françoise

NOTRE PÈRE (Interprétation personnelle)

Notre Père, qui es aux Cieux,
C’est-à-dire tout en tous, en tout cœur empreint d’universalité,
Que ton Nom soit sanctifié
Par la louange de nos lèvres
Que ton règne vienne
Pour prendre part à ton Royaume
Que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel
En mettant en pratique tous tes commandements
Donne-nous aujourd’hui, notre pain de ce jour
Par le Don de ton Corps dans ton Eucharistie
Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
Car peut-on demander à quelqu’un un crédit que nous lui avons-nous-même refusé ?
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal !
Ne nous laisse pas nous tourner vers le mal, mais s’il nous arrivait d’être sous son emprise
Viens nous en délivrer, par ta Miséricorde !
Amen !

Françoise

 

CHUTE PROVIDENTIELLE !

Chute en plongeon, sortie de l'église, samedi soir après le concert des Petits Chanteurs à la Croix de Bois !

 

Etant donné ma nature encline à toujours regarder au-delà des apparences afin de découvrir les signes et comprendre leur sens, j’essaie d’analyser quel peut être le message de cette chute « providentielle ». En effet, je crois que rien ne se passe sur cette terre sans que Dieu lui-même l’ait voulu ou indirectement permis, pour qu’en changeant le mal en bien, Il manifeste sa Gloire ! Ainsi, s’Il n’a pas voulu cette chute, Il l’a permise comme une sorte d’épreuve-test afin de mesurer mon aptitude à accéder à l’échelon supérieur du parcours initiatique de la Vie Eternelle !

En laissant le diable me chasser à coups de pieds de l’église, Il a pris soin d’amortir ma chute car son intention n’était pas de m’accueillir prématurément ! Sa Volonté étant de m’entraîner pour atteindre un plus haut niveau !

Pour répondre à ce test, 2 solutions possibles :

I. LE DÉCOURAGEMENT
Réaliser qu’il était temps de tout laisser tomber puisque malgré mes multiples demandes concernant l’Oasis, je n’ai toujours pas de réponse concrète, ce qui veut sans doute dire :

1) Que ce projet n’est toujours pas compris (puisque toujours considéré comme un projet qui n’est pas collectif, mais que je porte seule, alors que depuis le mois de février 2018, je ne cesse de le proposer comme projet paroissial avec une véritable équipe constituée qui pourrait lui apporter une véritable consistance)

Ou encore

2) Que ce projet n’est pas pertinent à l’heure actuelle !

II. LA PERSÉVÉRANCE
Si je considère ce projet comme un envoi en mission, en me référant à l’Evangile de St Luc (10) :
« Voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups ! ... »
Alors je ne dois pas être étonnée de rencontrer des obstacles et je réalise que plus la mission ramène de brebis à la bergerie, plus les loups attaquent ! Il est donc judicieux d’agir avec prudence comme les serpents et simplicité comme les colombes ! Mais en aucun cas abandonner la mission !

En ce qui me concerne, je choisis la deuxième solution ! Car plus que la violence de la chute, je garde le souvenir de la douce réception sur un coussin d’Amour !

Ainsi je considère que rien ne justifie que j’abandonne ce projet, ce serait faire trop d’honneur au prince de ce monde !

Françoise

LA PLUS BELLE DES PRIÈRES !

Jardiner est la plus belle des prières car elle nous fait directement participer à l’œuvre de Dieu ! Dieu a créé le Monde, puis Il a créé l’Homme à son image pour que, en faisant de nous ses enfants, nous devenions cocréateurs !

 "Qu’est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?

Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu, le couronnant de gloire et d'honneur ; tu l'établis sur les œuvres de tes mains, Tu mets toute chose à ses pieds ! ..." (Ps 8)

Mais l’Homme, en enfant gâté a lâché la main de son Père, se prenant déjà pour Dieu et par son orgueil et sa jalousie, il a réclamé sa part d’héritage pensant agir à sa guise en toute indépendance, le plus fort écrasant le plus faible pour en devenir le maître, brisant ainsi le projet de Dieu et entraînant le chaos sur la terre !

Si l’Homme agit ainsi c’est en sous-estimant la Toute Puissance de Dieu et en accordant une confiance aveugle aux promesses alléchantes du prince de ce monde ! Il n’a pas compris que Dieu est le maître de tout et que rien, ni personne ne peut entraver son Plan ! En effet, tout ce qui arrive est voulu par Dieu et si le mal ne peut venir de Lui, il est indirectement permis par Lui afin qu’en changeant le mal en bien, Il manifeste sa gloire !

Ainsi Il a envoyé son Fils afin qu’Il prenne sur Lui les péchés des Hommes et que par Lui, ceux qui croient en Lui soient sauvés ! Puis, il nous a promis un défenseur, l’Esprit Saint qui vient transformer le chaos en harmonie !

Lorsque l’Esprit Saint est en nous, il parle à notre cœur, c’est ainsi que je l’ai entendu en jardinant ! Laissé à l’abandon depuis un peu plus d’un an, mon jardin était un fouillis végétal dans lequel la rhubarbe, les fraisiers et l’oseille étaient étouffés par des fleurs à bulbes qui avaient proliféré et les allées étaient envahies par des petites pâquerettes, roses et blanches, très jolies, qui recouvraient entièrement le sol en obstruant l’accès ! J’avais envisagé de faire ce qu’on appelle « un jardin de curé » mêlant fruits, légumes et fleurs destinées à l’église dans une sorte de fouillis organisé ! Mais la tâche s’avérait délicate car il me fallait libérer de la place en arrachant à contre-cœur des fleurs que je trouvais jolies mais qui poussaient de façon anarchique et qui remplissaient tout l’espace ! J’ai commencé progressivement par enlever celles qui entouraient la rhubarbe et j’ai été stupéfaite de voir les feuilles recroquevillées de cette plante reprendre leurs aises et s’épanouir aussi spontanément ! Devant ce résultat aussi spectaculaire j’ai pris conscience que la beauté ostentatoire de certaines fleurs pouvait empêcher le développement de plantes moins décoratives mais présentant un intérêt gustatif ou nutritionnel profitable pour l’Homme ! J’ai alors réalisé que si je voulais un jardin productif, il me fallait semer ou planter et l’entretenir, en le débarrassant de tout ce qui est nuisible à sa fécondité ! Quand je regarde mon jardin je suis émerveillée de voir sa netteté et je ne peux m’empêcher de faire la comparaison avec mon âme. Je réalise en effet que lorsque l’Esprit Saint habite en nous, Il devient jardinier de notre âme pour la purifier et la rendre féconde afin que les œuvres de Dieu, transformant le chaos en harmonie, se manifestent en elle !

Françoise

PARCOURS INITIATIQUE POUR LA VIE ÉTERNELLE

Ma vision personnelle (sur le ton de l'eutrapélie) du plus court chemin pour atteindre la sainteté !

Eutrapélie ! Pour une aussi aimable vertu, quel triste nom. On le dirait d’un instrument de torture. N’est-elle pas au contraire la force des caractères délibérément enjoués, le secret des personnes dont on envie la joie de vivre tandis qu’on sait les épreuves silencieuses et l’humble dignité qui les marquent. Leur amitié réjouissante offre à l’âme et au corps arc-boutés dans la difficulté, la détente qui les sauve de la cassure. L’humour est une charité prisée du vrai saint. (St Thomas d'Aquin)

DESTINATION : VIE ÉTERNELLE

OUTILS :

Feuille de route : EVANGILE

Boussole : CROIX

Immunité : BAPTÊME

Clés : CONFIRMATION (Sagesse-Intelligence-Science-Conseil-Force-Piété-Crainte de Dieu)

Joker : SACREMENT DU PARDON

Barres énergétiques : EUCHARISTIE

Options : SACREMENT DU MARIAGE – ORDINATION – VIE RELIGIEUSE - CÉLIBAT

Bonus : PRIÈRE

OBJECTIF :

Permettre à tout être humain, quel qu’il soit, et d’où qu’il vienne, de pouvoir accéder, en toute liberté, à la Vie éternelle.

La règle consiste, pour chaque individu, à :

Former une équipe en invitant toute personne rencontrée sur le parcours avec une préférence pour celles qui semblent le plus en difficulté. Des personnes qui bénéficient de l’immunité, dès la naissance, pourront constituer des équipes spécifiques afin de guider celles qui ne l’ont pas encore reçue et qui souhaiteraient l’obtenir.
Former un seul corps (l’Eglise) pour surmonter les différentes épreuves en utilisant les différents outils mis à disposition.
Eviter le plus possible de rester seul pour ne pas être tenté de se laisser entraîner par des concurrents malhonnêtes dont le seul but est d’anéantir l’adversaire.
Si pour certains, le parcours semble trop difficile, ils ont toujours la liberté de renoncer, au risque de ne jamais atteindre la destination finale, ou au contraire d’utiliser le bonus qui renforcera les outils mis à leur disposition et augmentera toutes leurs chances d’atteindre leur objectif dans les meilleures conditions.
Les principaux atouts indispensables pour réussir ce parcours sont de disposer de ces 3 vertus que sont : La Foi, l’Espérance et l’Amour, sachant que celles-ci peuvent s’acquérir et grandir tout au long du parcours, à condition de ne pas chercher à être le meilleur mais à donner le meilleur de soi-même ! Cependant les meilleures places de la Vie Eternelle seront réservées à celles et ceux qui auront revêtu le grand manteau de l’Humilité !

Françoise