(31 OCTOBRE 2022)

« POUR QUE MA JOIE SOIT COMPLÈTE » !
Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Paul nous rappelle que « si dans le Christ on se réconforte les uns les autres, si l’on s’encourage avec amour, si l’on est en communion dans l’Esprit, si l’on a de la tendresse et de la compassion, alors pour que ma joie soit complète, ayez les mêmes dispositions, le même amour, les mêmes sentiments, recherchez l’unité… » Je réalise que quels que soient les destinataires de ses épîtres et quelles qu’en soient les leçons, le sujet essentiel du message reste le même : « L’Amour de Dieu pour chacun de ses enfants et l’Amour que nous devons avoir les uns pour les autres ! Puisque Dieu lui-même est Amour, nous ne pouvons vivre sans Dieu ! » C’est d’ailleurs le fil rouge qui relie toute l’Écriture de l’ancien et du nouveau Testament ! Nous ne pouvons prétendre aimer Dieu si nous n’aimons pas nos frères.

Malheureusement, la joie de saint Paul comme la nôtre, est loin d’être complète quand on voit les divisions qui existent dans le monde d’aujourd’hui, entre les chrétiens eux-mêmes par manque d’Amour ! Comment peut-on espérer la Paix dans le monde si les chrétiens eux-mêmes sont divisés ! Je prie chaque jour pour que, ce qui unit les chrétiens prenne le pas sur ce qui les oppose et les divise, afin qu’ils forment les membres d’un seul Corps : le Christ !

AIMER LES AUTRES !
"C'est parce que j'ai choisi de donner ma préférence à Jésus
Et de porter ma croix que je suis capable d'aimer les autres !"

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus disait au chef des pharisiens : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon eux aussi te rendraient l’invitation » En effet, le véritable Amour est un don sans retour ! Lorsque nous invitons nos amis, c’est pour nous l’occasion de passer un bon moment ensemble, et c’est un plaisir pour nous de partager ce temps avec des personnes qui nous ressemblent ! Jésus a dit : « Il n’y a pas de plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ! » Il s’agit là, d’un Amour inconditionnel ! C’est-à-dire qu’on ne choisit pas d’aimer ceux qui nous aiment, mais de se donner entièrement à ceux qui manquent d’amour sans rien attendre en retour ! Et si ce n’est pas par plaisir, cet Amour oblatif nous apporte la Paix et la Joie d’appartenir à Dieu !

AMOUR INCONDITIONNEL !
« Ayant beaucoup reçu, Je fais pour les autres
Ce que j’aimerais qu’on fasse pour moi, sans attendre que les autres fassent de même !
Donner sans rien attendre en retour est le signe d’un Amour inconditionnel ! »

LA RICHESSE DE L’AMOUR !
« Comme il est dommage que tant de gens se plaignent de manquer de tout,
Sans connaître la valeur de l’Amour gratuit qui leur est donné
Et qui grandit quand on le partage » !

Françoise

(30 OCTOBRE 2022)

« CHERCHEURS DE DIEU » !
Lorsque nous contemplons la nature avec les yeux du cœur, nous découvrons avec émerveillement l’étendue de sa beauté qui nous révèle son Créateur ! Car on reconnaît l’artiste à son œuvre et une telle œuvre ne peut être que divine ! En effet, tout ce qui existe est créé par Amour et toute créature est aimée de son Créateur qui n’a de répulsion pour aucune de ses œuvres et qui relève celui qui pèche et qui se détourne du mal !

Mon Dieu, mon Roi,
Je bénirai ton Nom toujours et à jamais !
La Bonté du Seigneur est pour tous
Sa tendresse pour toutes ses œuvres
Que tes œuvres Seigneur te rendent grâce
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent
Je t’exalterai mon Dieu, mon Roi, toujours et à jamais ! (Ps 144)

Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Paul nous exhorte à être dignes de l’appel que Dieu nous a adressé, afin qu’avec Lui et en Lui nous puissions accomplir tout le bien que nous désirons et qu’Il rende active notre Foi, ainsi le Nom du Seigneur Jésus sera glorifié en nous, et nous en Lui, selon la grâce de notre Dieu ! « Si l’on nous attribue une inspiration, une parole ou lettre prétendant que le jour du Seigneur est arrivé, n’allez pas aussitôt perdre la tête, ne vous laissez pas effrayer »

SANS MOI VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE !
"Lorsqu’une personne s'extasie devant nous,
N’oublions pas que, qui que nous soyons et quels que soient nos talents,
Nous ne sommes que des instruments dans la Main de Dieu
Et qu'un violon sans son musicien reste muet !"

L’Évangile de saint Luc nous rappelle la rencontre de Zachée avec Jésus sur la route de Jéricho ! Zachée qui avait entendu parler de Jésus tenait absolument à voir qui était cet homme ! Cependant, étant de petite taille il ne pouvait se mêler à la foule au milieu de laquelle il n’avait pas sa place ! Il courut donc pour grimper dans un arbre afin de voir sans être vu ! Mais Jésus, arrivé à cet endroit comprit le désir de Zachée et levant les yeux vers lui, lui dit : « Zachée, descends vite, aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie !

Ainsi lorsque nous cherchons Dieu, c’est Lui qui vient à notre rencontre ! Mais ceux qui le cherchent, ce ne sont pas les justes, mais les pécheurs et « le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu ».

« FORCE MÉRITANTE » !
« Ce n’est pas à cause de nos mérites que Jésus nous choisit pour la mission,
Mais en raison de nos fragilités, afin que notre « OUI » fasse de celles-ci une force méritante » !

Françoise

 

(29 OCTOBRE 2022)

« VIVRE C’EST LE CHRIST » !
Dans sa lettre d’aujourd’hui, c’est aux Philippiens que saint Paul adresse son message dans lequel je me reconnais tout à fait ! Ainsi, comme lui, je me réjouis de voir le Christ annoncé de quelques manières que ce soit et de partager avec vous ma Joie de l’Évangile ! Comme lui je peux dire : « Vivre c’est le Christ ! » Et comme lui, il m’est arrivé, après le départ de Jacky vers le Père, de me demander s’il n’était pas préférable de le suivre pour être avec le Christ que de rester dans ce monde où il me semblait ne plus avoir ma place ! Pendant plus de 50 ans, j’avais été là pour mon mari, mes enfants, ma famille dont j’étais un peu le soutien ! Maintenant je me retrouve seule avec cette impression d’être inutile ! Cependant il ne m’appartient pas de décider de ma vie ou de ma mort alors j’ai décidé de m’en remettre à Jésus Lui-même !

DANS LES BRAS DE JÉSUS !
"Le matin à l’heure où je m’éveille, lorsque j’ouvre les yeux,
Je te souris, Jésus et je me donne à Toi,
Jusqu’au soir, à l’heure où je m’endors, quand je ferme les yeux,
Je me blottis, Jésus, et m’abandonne en Toi !"

En disant
"De l'aube au crépuscule de ce jour qui commence,
Donne-moi, Jésus, la volonté, de m'abandonner à la Tienne
Et ôte, de mon cœur, tout désir qui ne vient pas de Toi !"

Puis
POUR QUE MA VIE TOUT ENTIÈRE DEVIENNE PRIÈRE !
"Je prends le temps de faire les choses comme elles se présentent à moi,
Selon la Volonté de Dieu, et je vis l'instant présent, en me laissant regarder par Lui !"

Ainsi, ce n’est plus moi qui vis, mais c’est le christ qui vit en moi et je n’ai pas besoin de chercher ma place car, il me suffit d’« ÊTRE LÀ », à la place où le Seigneur me met, quand il y a besoin !

Françoise

 

(28 OCTOBRE 2022)

« TOUS APPELÉS À CONSTRUIRE LE TEMPLE SAINT » !
Après avoir présenté l’Église comme étant un seul Corps, saint Paul nous révèle aujourd’hui que « nous sommes concitoyens des saints et membres de la famille de Dieu », en précisant comment nous avons été intégrés dans la construction de ce corps ! « Celui-ci a pour fondations, les Apôtres et les prophètes ; la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même. En Lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur ! En lui, nous sommes nous aussi les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit-Saint ! »

Dans cette lettre aux Ephésiens, comme dans toutes les autres, je comprends que ce message s’adresse aussi à nous aujourd’hui qui ne sommes plus des étrangers ni des gens de passage ! Il est important de savoir comment s’est édifié l’Église qui, bien que fragilisée par la maladie ou le handicap de certains membres, est toujours debout aujourd’hui, grâce à la résistance de sa pierre angulaire et à la qualité de ses fondations ! C’est à nous chrétiens d’aujourd’hui de consolider la construction en remplaçant les éléments défectueux par de nouveaux moyens plus conformes à ceux d’origine, en respectant la place de chacun !

Dans l’Évangile de saint Luc, « Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze. » Cela nous montre que, avant chaque action ou envoi en mission, il est nécessaire de nous revêtir de la Prière car sans cette armure de protection nous serons vulnérables face à l’adversaire ! C’est elle, par l’action de l’Esprit-Saint qui nous indiquera le chemin !

En choisissant ses douze Apôtres, Jésus ne s’est pas délesté des autres disciples ! Il les a laissés à la disposition des Apôtres afin que, selon leurs besoins, ils forment des équipes actives ou disponibles pour remplacer les uns ou les autres en cas d’absence !

Il en est de même dans les paroisses où certains membres sont appelés à une mission de responsabilité pour former des équipes ! Malheureusement leur nombre étant restreint, certains se voient attribuer la charge de plusieurs services au risque de ne pouvoir tout assumer ! C’est la raison pour laquelle, n’ayant moi-même reçu aucune mission officielle, j’ai choisi de me rendre disponible pour être là, en cas de besoin ! C’est la mission à laquelle, je me suis sentie directement appelée par Jésus lui-même, après un temps de prière où je me suis laissé regarder par Lui !

ACTION ET CONTEMPLATION SONT INDISSOCIABLES !
"La contemplation c'est se tenir en présence de Dieu, dans le silence,
Et se laisser regarder par le Christ afin que, accomplies sous son regard,
Toutes nos actions futures deviennent "PRIÈRE" pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde !"

Françoise

 

(27 OCTOBRE 2022)

« TENUE DE COMBAT » !
Aujourd’hui, saint Paul nous révèle l’équipement de combat donné par Dieu pour lutter contre les manœuvres du diable !
Le ceinturon de la vérité, la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la Paix, sans jamais quitter le bouclier de la Foi, le casque du salut et le glaive de l’Esprit qui est Parole de Dieu ! J’ajouterai personnellement, le tout enveloppé de la cape de la Prière, véritable armure de protection !

Je parle ici d’une expérience personnelle de la prière qui me permet d’affronter les attaques du diable dont je fais régulièrement l’objet ! Cela n’empêche cependant pas quelques blessures douloureuses qui cicatrisent rapidement en appliquant le baume de l’Esprit-Saint, dont l’action immunitaire ne fait que renforcer mon enthousiasme à partager ma Joie de l’Évangile !

Béni soit le Seigneur, mon rocher !
Il exerce mes mains pour le combat, il m’entraîne à la bataille ! (Ps 143)

Dans l’Évangile de saint Luc, aux pharisiens qui s’approchent de Jésus pour lui dire : « Pars, va-t’en d’ici : Hérode veut te tuer » il répliqua : « Il me faut continuer ma route car il ne convient pas qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem… Voici que votre temple est abandonné à vous-mêmes »

Depuis la mort et la résurrection de Jésus, chaque baptisé est devenu le temple de l’Esprit ! Alors, comme Jésus, il nous faut être plus fort que le diable qui nous empêche de continuer notre route vers la Jérusalem Céleste, jusqu’au jour où nous pourrons dire :

« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » (Lc, 19)

LA PRIÈRE !
« La PRIÈRE est l’arme qui permet de lutter contre le découragement, PRIER c’est
« Persévérer, Résister, Insister, Espérer, Recevoir ! »

Françoise

 

(26 OCTOBRE 2022)

« VIVRE EN HARMONIE » !
Cette lecture de saint Paul aujourd’hui pourrait être intitulée : « Soyez soumis les uns aux autres, suite » ! En effet, c’est ainsi qu’il commence son exhortation, en s’adressant d’abord aux enfants et aux parents, avant de s’adresser aux maîtres et aux esclaves !

« Vous, enfants, obéissez à vos parents, car c’est cela qui est juste » ! « Et vous, les parents, ne poussez pas vos enfants à la colère, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur » « Vous les esclaves, obéissez à vos maîtres, comme au Christ » « Et vous les maîtres, agissez de même avec vos esclaves… Car vous savez bien que pour eux, comme pour vous, le Maître est dans le ciel, et il est impartial envers les personnes »

Ainsi, quel que soit notre niveau de responsabilité, nous sommes tous soumis à l’obéissance au regard de Dieu qui est notre Maître à tous ! Il nous appartient de suivre son exemple en agissant avec respect et amour, les uns envers les autres ! « Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître. » (St Luc 6, 40) En effet, avant de devenir parents, nous avons tous été des enfants élevés sous l’exemple de nos parents, car on ne peut pas interdire à nos enfants de faire ce que nous faisons nous-mêmes devant leurs yeux ! La meilleure formation est l’exemple et il en est de même pour tous les dirigeants et chefs d’états qui se doivent d’être exemplaires !

L’obéissance doit être un acte de liberté « soumis » à la confiance que nous avons dans le Maître, lorsque celui-ci nous traite avec respect ! Il s’agit donc d’une réponse en harmonie avec la demande, effectuée avec amour et non d’un acte contraint, effectué, avec ressentiment, sous la menace !

Cette exhortation m’apparaît davantage comme une invitation à vivre en harmonie, les uns avec les autres, tels des enfants agissant sous le regard d’Amour de leur Père qui est dans les Cieux !

LORSQUE L’ON DONNE, ON REÇOIT !
« Lorsqu’on aide une personne à traverser la rue, on la traverse avec elle,
De même que lorsqu’on aide son enfant à grandir, on grandit avec lui » !

Dans l’Évangile de saint Luc, à la question : « Seigneur, n’y-a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » Jésus ne donne pas de réponse précise, il dit simplement : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et n’y parviendront pas » ! Cette manière habituelle de Jésus, de répondre par des paraboles ou un langage imagé, est le moyen de laisser à chacun la liberté de trouver la réponse dans son cœur en écoutant sa Parole ! Et ainsi qu’il l’a dit Lui-même : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » (Jean 14), peu nous importe de connaître le nombre de gens qui soient sauvés, il suffit à chacun de nous de le suivre et de prendre sa croix !

LA SAINTETÉ !
« La sainteté n’est pas la perfection
Mais le chemin qui nous y conduit en marchant dans les pas de Jésus ! »

Françoise

 

(25 OCTOBRE 2022)

« SOYEZ SOUMIS LES UNS AUX AUTRES » !
Il me semble que cette lettre de saint Paul aux Ephésiens est souvent très controversée ! Et soudain, je comprends pourquoi je me sens si souvent incomprise ! En effet, si on s’en tient à la première phrase : « par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ; les femmes à leur mari, comme au Seigneur Jésus ; car pour la femme le mari est la tête » on pourrait penser que saint Paul est misogyne et considère la femme comme étant inférieure à son mari ! C’est ce qui s’appelle juger sur les apparences, en donnant aux mots la signification habituelle qu’on leur connaît sans tenir compte du contexte ! C’est ce qui se passe si on se contente de lire en diagonale ! Pour juger du message d’un texte, il est important de le lire dans son ensemble et de savoir lire entre les lignes ! Ainsi, je comprends que le mot « soumis » s’adresse les uns aux autres et qu’il ne s’agit pas de se mettre sous l’emprise ou la domination mais sous la protection, la femme sous la protection de son mari qui est la tête comme pour l’Église, le Christ est la tête, lui qui est Sauveur de son corps ! Vous, les hommes, aimez vos femmes à l’exemple du Christ qui a aimé l’Église en se faisant serviteur, il s’est livré pour elle ! C’est ainsi que les maris doivent aimer leur femme, en prenant soin d’elle comme de leur propre corps ! Il ne s’agit donc pas d’une domination des hommes sur les femmes mais d’être soumis les uns aux autres, par l’amour et le respect qui les unit en un même corps !

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus compare le règne de Dieu à une graine de moutarde qui est devenue un arbre ou encore au levain qui enfoui dans la farine va faire lever la pâte ! Ces deux exemples montrent que le règne de Dieu est en croissance, comme la graine qui est semée parmi nous et qui est appelée à grandir pour devenir un lieu de Paix et d’Amour dans lequel nous trouverons un refuge ! Ou encore comme ce levain que chacun de nous peut être dans le milieu où il vit afin de faire de ce lieu, un endroit pétri de Paix et d’Amour !

Le règne de Dieu est parmi nous, mais encore « enfoui », il n’est visible qu’aux tout-petits à qui, il a été révélé !

LES PETITS GESTES !
« Ce sont les petits gestes « insignifiants » de chaque jour, accomplis avec Amour
Qui conduisent à la sainteté des « Gens ordinaires » !"

Françoise

 

(24 OCTOBRE 2022)

« SI ON PARLAIT D’AMOUR » !
« Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés, s’offrant en sacrifice à Dieu comme un parfum d’agréable odeur » ! Quel beau programme que cette exhortation de saint Paul aux Ephésiens dans sa lettre d’aujourd’hui ! Et pour cela, il nous donne la clé : il suffit de chercher à imiter Dieu !

En nous créant à son image, Dieu, qui est Amour, a semé en chacun de nous, la graine d’amour qui fait de chacun de nous, à sa ressemblance, son enfant bien-aimé ! Chacun de nous est semblable à un jardin dans lequel on a semé une bonne graine ! Cependant si l’on ne prend soin de l’entretenir par un arrosage régulier et en désherbant régulièrement, la semence, envahie par les mauvaises herbes, sera incapable de se reproduire et de donner du fruit ! Il en est ainsi des débauchés, des dépravés, des profiteurs qui ont soif de posséder ! Ce sont de vrais idolâtres qui ne reçoivent pas d’héritage dans le Royaume de Dieu !

Si nous voulons imiter Dieu, il nous appartient d’arracher les mauvaises herbes pour ne pas se laisser envahir par l’orgueil et de retourner régulièrement la terre jusqu’à l’humus pour purifier le terrain et faire grandir l’amour !

L’Amour ainsi développé est l’énergie qui nous fait sortir des ténèbres et vivre en Dieu comme des enfants de lumière !

CELUI QUI AIME CONNAÎT DIEU CAR DIEU EST AMOUR ! (1 Jn, 4)
"Puisque Dieu est Amour, celui qui aime est porteur de Dieu !
Allons porter le Christ à nos frères !"

Il me semble que ce travail pour passer des ténèbres à la lumière est un travail de conversion pour nous délivrer du malin, à l’instar de cette femme, possédée par un esprit qui la rendait infirme et que Jésus a délivrée le jour du sabbat ! Il n’est point de repos pour demander à Jésus de nous délier du mal qui nous paralyse et nous empêche de vivre dans la liberté de l’Amour !

Si tous les chrétiens cherchaient à imiter Dieu et vivaient en enfants de lumière, ils pourraient, par l’énergie de l’Amour, éclairer le monde et le faire passer des ténèbres à la lumière ! Alors, vivons dans l’Amour, en nous aimant les uns, les autres, comme le Christ nous a aimés !

DIEU PLUS GRAND QUE NOTRE COEUR !
"Mon cœur est grand ! Mais Dieu est plus grand que notre cœur
Et Il se fait "tout petit" pour l'habiter tout entier :
Père et Fils et Saint-Esprit, ce qui fait de mon cœur un temple de la Trinité
Ouvrant grandes ses portes à l'Amour de mes frères !

Françoise

(23 OCTOBRE 2022)

« QUI S’ABAISSE SERA ÉLEVÉ » !
Le thème commun des lectures d’aujourd’hui est toujours celui de la prière, mais plus particulièrement orienté vers la prière des pauvres ! Dans la première lecture, Ben Sira déclare : « La prière du pauvre traverse les nuées » en précisant : « Le Seigneur est un juge qui se montre impartial envers les personnes. Il ne défavorise pas le pauvre, il écoute l’opprimé. Il ne méprise pas la supplication de l’orphelin, ni la plainte répétée de la veuve. » Et plus que tout « Celui dont le service est agréable à Dieu, sera bien accueilli »

Il me semble que dans son impartialité, Dieu veut rétablir l’équilibre entre le pauvre, qui, inconsolable en reconnaissant sa pauvreté, se tourne vers Lui, et le riche qui n’a pas besoin de son aide ! Dans le psaume 33 : « Un pauvre crie, le Seigneur entend » « Le Seigneur entend ceux qui l’appellent, de toutes leurs angoisses, il les délivre » !

Dans sa lettre à Timothée, saint Paul rappelle que lorsqu’il a été abandonné de tous, le Seigneur l’a assisté et l’a rempli de force ! Il s’est offert en sacrifice et après avoir mené le bon combat, il a achevé sa course et gardé la foi ! Maintenant il n’a plus qu’à recevoir la couronne de la justice. Le Seigneur la remettra à tous ceux qui auront désiré avec amour sa Manifestation glorieuse ! Ainsi nous pouvons être sûrs que « ceux qui pleurent seront consolés » !

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus dit la parabole du publicain et du pharisien afin d’illustrer la prière qui plaît à Dieu ! « Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, Ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé » (Ps 50) ! Le pharisien, dans sa prière, se justifie lui-même en se vantant de ne pas être comme les autres qu’il méprise ! Il ne se reconnaît pas pécheur et n’a pas besoin de l’aide de Dieu qu’il a tendance à considérer comme son égal ! En revanche le publicain, n’ose même pas lever les yeux vers le ciel, et se frappant la poitrine il dit : « Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis ! » Dieu a entendu son cri et de retour chez lui, il est devenu un homme juste ! « Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. » (Luc 5, 32) « Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé » !

L’HUMILITÉ
« L’humilité c’est reconnaître que l’on n’est pas parfait
Et accepter sa faiblesse pour se laisser relever par le Christ ! »

"Quand je prie ce n'est pas pour demander à Dieu de faire ma volonté,
Mais de la rendre conforme à la sienne !

Françoise

 

(22 OCTOBRE 2022)

LE "PAS" de la MISSION !
« Frères, à chacun d’entre nous la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ. Les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres et aussi les Prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent » ! C’est ainsi que s’adresse Paul aux Ephésiens, dans la lecture d’aujourd’hui ! Cette déclaration m’amène à me poser la question : « l’évangélisation est-elle réservée à ceux qui ont une légitimité par leur consécration ou leur formation de théologien ? » Mais en continuant la lecture je réalise que celle-ci s’adresse à tous les fidèles, pour que les tâches du ministère soient accomplies jusqu’à ce que nous parvenions, tous ensemble, à construire le Corps du Christ grâce aux articulations qui le maintiennent, selon l’énergie qui est à la mesure de chaque membre. Ainsi le Corps se construit dans l’amour !

Je prends alors conscience que par mon baptême, je suis devenue, comme tout baptisé, Prêtre pour Prier, Prophète pour Annoncer et Roi pour Servir ! Cette grâce m’a été donnée par l’Esprit-Saint, dans la mesure du don que j’ai reçu pour partager ma Joie de l’Évangile et ce n’est pas une option, mais la mission de faire connaître à tous les membres de ce corps, qu’il nous faut grandir tous ensemble, dans la vérité de l’amour, afin de nous élever jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ ! Ainsi par Lui, dans l’harmonie et la cohésion, tout le corps poursuit sa croissance !

LE "PAS" de la MISSION !
« Pour entrer dans la Mission
Il n’y a qu’un "PAS" à franchir
Celui qu’un baptisé reçoit
Le faisant prêtre prophète et Roi
Pour accomplir sa vocation
Prier, Annoncer et Servir ! »

C’est donc la vocation de tout baptisé, d’être appelé à la mission, car
« Ce n’est pas à cause de nos mérites que Jésus nous choisit pour la mission,
Mais en raison de nos fragilités, afin que notre « OUI »
Fasse de celles-ci une force méritante » !
Et Témoigner de l’Évangile, "Ce n’est pas attirer l'attention sur soi,
Mais c’est donner aux autres l'envie de nous connaître,
En leur révélant par notre attitude, un visage du Christ, qui sans nous n’aurait pas existé !"

Il est de notre responsabilité de baptisé de faire connaître le Christ à nos frères qui sont dans l’ignorance, afin qu’ils se convertissent ! Cependant, il ne nous appartient pas d’en récolter les fruits, notre mission consiste à préparer la terre, par notre exemple de conversion, en faisant preuve de patience, comme pour le figuier de l’Évangile !

CONVERSION
« Chaque pas de notre vie, jusqu’à celui de notre mort, doit être un pas de conversion,
Car il n’est point de conversion définitive, avant l’éternité ! »

Françoise

 

(21 OCTOBRE 2022)

« HYMNE À L’AMOUR » !
Je constate encore aujourd’hui que l’exhortation de saint Paul est un véritable hymne à l’Amour pour rappeler que l’humilité, la douceur, la patience, l’amour, la paix et l’Espérance sont pour lui et devraient être pour nous, la seule manière de nous conduire, digne de notre vocation ! Cela demande de ne faire qu’un seul Corps et un seul Esprit en acceptant les différences de chacun, comme des richesses qui font grandir les nôtres et donc l’unité du Corps ! « L’œil ne peut pas dire à la main, je n’ai pas besoin de toi » ! « Ni la tête, dire aux pieds, je n’ai pas besoin de vous » ! Chaque membre est différent et a sa propre vocation mais ne peut agir indépendamment de l’Esprit qui fait l’unité du Corps ! Seul l’Amour peut garder cette unité par le lien de la Paix !

Il est bien triste de voir que notre monde cherche de plus en plus à gommer ces différences, sous prétexte d’égalité entre les individus, provoquant ainsi un individualisme dont les conséquences sont la division entre les personnes, entraînant le démembrement du Corps !

Il est encore plus dommage de constater que dans l’Église et parfois même dans les paroisses, dont la vocation est d’être appelée à une seule Espérance, « de même qu’il y a un seul Corps et un seul Esprit. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père » ce lien de la Paix est rompu par le manque d’Amour qui nous rend indifférents à nos frères !

SOMMES NOUS TOUS ÉGAUX ?
« Notre société tente de plus en plus à gommer les différences sous prétexte d’égalité,
C’est confondre « ÉGALITÉ » avec « IDENTITÉ » !
Il n’est pas nécessaire d’être identiques pour être égaux,
Bien au contraire, ce sont nos différences qui font notre identité
Et nous rendent égaux par notre complémentarité ! »

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus disait aux foules : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir » Vous savez interpréter l’aspect de la terre et du ciel, mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l’interpréter ? Il me semble que notre nature humaine ne nous permet pas d’apercevoir au-delà de ce que voient nos yeux et qui ne peut être vu que par les yeux du cœur qui nous font voir au-delà des apparences ! Ainsi les mystères du Royaume sont révélés aux tout-petits qui, par leur humilité, ont reçu l’intelligence du cœur !

LA PAIX !
« Comment peut-on espérer la Paix dans le monde
Si les chrétiens eux-mêmes sont divisés ?
Rassemblons notre prière pour que tous soient « UN »
Comme les membres d’un même corps » !

Françoise

(20 OCTOBRE 2022)

« ALLONS PORTER LE CHRIST À NOS FRÈRES » !
Aujourd’hui, dans cette lettre aux Ephésiens, saint Paul nous parle de l’Esprit d’Amour ! Il tombe à genoux devant le Père et prie pour que la puissance de son Esprit fortifie en nous l’homme intérieur, et que établis et enracinés dans l’Amour, nous soyons capables de connaître ce qui dépasse toute connaissance : l’Amour du Christ ! Alors nous serons comblés jusqu’à entrer dans la plénitude de Dieu !

Saint Paul reconnaît qu’il est lui-même rempli de l’Amour du Christ qui le rend capable de connaître ce qui dépasse toute connaissance : la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur … Il rend grâce de ce qu’il a lui-même reçu et qui nous comble plus que ce que nous pouvons demander ou même concevoir, jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu !

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu allumer un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! » Il me semble que ce feu est la forme visible de l’Esprit d’Amour ! Dieu qui est Amour s’est montré à Moïse, sous la forme d’un feu dans le buisson ardent, de même que son Esprit est apparu sous forme de langues de feu aux apôtres, le jour de la Pentecôte !

Ainsi ce feu que Jésus est venu allumer n’est autre que l’Esprit d’Amour !

Cependant on ne peut allumer un feu n’importe où, directement à partir de billes de bois, il nous faut d’abord trouver l’endroit qui va servir de foyer et préparer « l’allume-feu » qui va provoquer l’étincelle, en faisant éclater les bûches pour en faire du « petit bois » ! Ainsi Jésus sait qu’il ne pourra allumer ce feu d’amour sans faire éclater les familles pour en faire des « allume-feu » et que cela prendra beaucoup de temps ! Comme Il voudrait que ce feu soit déjà allumé !

Car l’Esprit de feu, n’est autre que l’Esprit d’Amour, qui illumine, éclaire, réchauffe, purifie, transforme et par sa puissance, met à l’œuvre en nous plus que ce que nous pouvons demander ou même concevoir ! Cependant ce feu, comme l’Amour, est insaisissable et ne peut se transmettre qu’en allant porter, nous-mêmes qui l’avons reçue, la flamme sur les chandeliers qui attendent la lumière !

Et Jésus dans son impatience, espère avec patience que son feu embrase toute la terre !

CELUI QUI AIME CONNAÎT DIEU CAR DIEU EST AMOUR ! (1 Jn, 4)
"Puisque Dieu est Amour, celui qui aime est porteur de Dieu !
Allons porter le Christ à nos frères !"

Françoise

 

(19 OCTOBRE 2022)

« TENONS NOUS PRÊTS » !

SANS MOI VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE !
"Lorsqu’une personne s'extasie devant nous, n’oublions pas que,
Qui que nous soyons et quels que soient nos talents,
Nous ne sommes que des instruments dans la Main de Dieu
Et qu'un violon sans son musicien reste muet !"

Cette pensée m’a été inspirée spontanément à mon réveil, le 20 juin dernier, comme celles qui m’étaient inspirées chaque matin depuis plus d’un an ! Il me semble que c’était une réponse adressée aux personnes qui, étonnées à la lecture de mes textes, me posaient la question : « Mais où tu vas chercher tout ça ? » J’avais beaucoup de mal à leur faire comprendre que ce que j’écris n’est pas le fruit d’une réflexion de ma part, mais d’une inspiration qui ne peut venir que de l’Esprit-Saint ! Aujourd’hui encore, je peux dire comme saint Paul : « la grâce que Dieu m’a donnée par révélation c’est l’intelligence spirituelle de comprendre le message de l’Évangile et le don d’émerveillement qui me donne la Joie de le transmettre autour de moi par les talents qu’il m’a donnés » !

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus déclare : « A qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage. » J’ai bien conscience que j’ai beaucoup reçu et qu’il m’appartient de redonner beaucoup ! Je n’ai donc aucun mérite car je ne fais que répondre à la mission pour laquelle j’ai été envoyée ! Et comme je l’ai évoqué dans une de mes pensées matinales :

« FORCE MÉRITANTE » !
« Ce n’est pas à cause de nos mérites que Jésus nous choisit pour la mission,
Mais en raison de nos fragilités, afin que notre « OUI » fasse de celles-ci une force méritante » !

Il me semble que chacun de nous est appelé à la mission, et qu’il nous faut être vigilant pour reconnaître notre vocation qui, quelle qu’elle soit est toujours une mission de service pour laquelle nous devons nous tenir prêts ! Je constate, malheureusement, que beaucoup de chrétiens cherchent à répondre à leur mission en multipliant leurs engagements au risque de ne pouvoir tout assurer, puisqu’ils ne peuvent être à plusieurs endroits en même temps ! D’autant que donnant la priorité à leurs obligations familiales, il ne leur reste pas assez de disponibilité pour accomplir l’essentiel de leur mission qui est de suivre le Christ ! Comme dans l’Évangile de (Matt, 8), lorsqu’au disciple qui lui dit « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Jésus répond : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

Sommes-nous suffisamment réceptifs à l’appel de Jésus qui nous dit : « Suis-moi ! » Si nous ne sommes pas prêts à le suivre parce que nous avons d’autres priorités, nous risquons de nous perdre en chemin ! Dans l’Évangile de (Matt 10.37-39) Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi. Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera." !

« Ainsi, tenons-nous prêts :
C’est à l’heure où nous n’y penserons pas que le Fils de l’homme viendra ! »

SUIVRE JÉSUS !
"C'est parce que j'ai choisi de donner ma préférence à Jésus
Et de porter ma croix que je suis capable d'aimer les autres !"

Françoise

(18 OCTOBRE 2022)


« LE SEIGNEUR M’A REMPLIE DE FORCE » !
J’ai une amitié particulière pour saint Paul, avec une affection et une tendresse, que j’éprouve encore davantage, depuis ma chute de cet été, qui m’a fait prendre conscience des similitudes que je partage avec lui ! En effet, depuis le 21 juillet dernier, j’ai pris l’habitude d’écrire quotidiennement, d’une manière spontanée, ce que m’inspirent, sous l’action de l’Esprit-Saint, les lectures de la messe du jour ! Je suis moi-même très étonnée et bouleversée en relisant ces textes qui me semblent avoir été écrits par quelqu’un d’autre ! Ce qui me fait dire comme saint Paul, « Ce n’est plus moi qui vis, mais c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2)

La lecture d’aujourd’hui me touche encore plus particulièrement, tant elle fait écho à ce que je vis actuellement ! En effet, depuis le décès de Jacky, nos plus proches voisins et amis se sont éloignés de moi ! Après avoir vécu ensemble des moments très forts jusqu’aux obsèques de leur cher Jacky, ils n’ont jamais osé revenir à la maison et ne m’ont jamais demandé si j’avais besoin de leur aide ! Cependant, je ne leur en tiens pas rigueur, car Il me semble qu’ils n’arrivent pas à faire le deuil de la mort de Jacky, qui les a profondément choqués, et ne savent pas comment se comporter avec moi qui leur semble si forte ! Je dois avouer que je ne partage pas vraiment avec eux, les centres d’intérêts que je trouve un peu trop « terre à terre » depuis que Jacky m’entraîne avec lui sur la route du ciel par l’intermédiaire de Marie ! Il est assez curieux de voir que ma seule véritable amie, avec qui je peux partager ma foi est une nouvelle voisine, que je connaissais à peine et qui m’a dit devant le cercueil de Jacky « C’est ta foi qui te porte ? On pourra en parler ? » Je reconnais également le nombre grandissant d’amis dont je fais la connaissance au niveau de la paroisse, depuis le départ de Jacky et qui ont une place importante dans mon cœur ! Il m’est arrivé dernièrement d’éprouver comme saint Paul, dans un moment de détresse, la sensation d’être abandonnée de tous ! Même du « forgeron » qui m’a fait beaucoup de mal ! Cependant, j’ai réalisé que le forgeron, comme le sculpteur, étaient des artistes qui, pour faire des merveilles devaient tailler dans la matière au risque de lui faire mal, avant d’en faire un chef d’œuvre ! C’est pourquoi la souffrance est indispensable à la beauté du cœur ! Et je dois dire que si je me suis sentie, à un moment, abandonnée de tous, » le Seigneur, Lui, m’a assistée, il m’a remplie de force » !

C’est par cette force que Jésus m’a choisie du milieu du monde pour qu’avec d’autres disciples, nous allions deux par deux, dans les rues de la ville, pour apporter la paix et partager la joie de l’Évangile en disant : « Le règne de Dieu s’est approché de nous » !

« FORCE MÉRITANTE » !
« Ce n’est pas à cause de nos mérites que Jésus nous choisit pour la mission,
Mais en raison de nos fragilités, afin que notre « OUI » fasse de celles-ci une force méritante » !

Françoise

(17 OCTOBRE 2022)


« C’EST PAR TA GRÂCE » !
Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Paul annonce aux Ephésiens, la « Bonne Nouvelle » de la Résurrection en professant que nous, qui vivions suivant les convoitises de la chair, nous, qui étions de par nous-mêmes voués à la colère, nous étions, comme les autres, morts par suite de nos fautes et de nos péchés ! "Mais Dieu, riche en Miséricorde nous a donné la vie avec le Christ ! C’est bien par la grâce que nous sommes sauvés et par le moyen de la foi ! Cela ne vient pas de nous, c’est le don de Dieu" !

SANS MOI VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE !
"Lorsqu’une personne s'extasie devant nous,
N’oublions pas que, qui que nous soyons et quels que soient nos talents,
Nous ne sommes que des instruments dans la Main de Dieu
Et qu'un violon sans son musicien reste muet !"


Dans l’Évangile de saint Luc, à l’homme qui lui demande : « Maître, dis à mon frère, de partager avec moi notre héritage » Jésus répond : « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède » Puis il leur dit la parabole de l’homme riche qui voulait amasser ses richesses pour profiter de la vie, en ne pensant qu’à son propre plaisir ! Mais Dieu lui dit : « Tu es fou ! Cette nuit même on va te redemander ta vie et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? »

Ainsi, si nous pensons être maîtres de notre vie, en vivant selon les convoitises de la chair, c’est-à-dire de notre nature humaine, et en amassant des richesses pour nous-mêmes au lieu d’être riches en vue de Dieu, nous sommes fous, car c’est bien par la grâce que nous sommes sauvés et par le moyen de la foi ! Cela ne vient pas de nous, c’est un don de Dieu !

NUL NE PEUT SERVIR DEUX MAÎTRES !
« Certains ont choisi de faire confiance à l’argent ! Moi, je choisis l’Amour" !

"L’argent est réservé à une catégorie de personnes qui doivent se battre pour l’avoir et qui vivent dans l’angoisse de le perdre ! L’Amour est donné gratuitement, il est accessible à tous et ceux qui le reçoivent vivent dans la Joie de le redonner » car « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir ! » et « l’Amour ne passera jamais ! »

Françoise

 

(16 OCTOBRE 2022)

« L’ARME DE LA PRIÈRE » !
« Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort », il me semble que ce passage du livre de l’Exode se veut une exhortation à la prière. En effet, lorsque Moïse tenait son bâton vers Dieu, Israël était le plus fort et quand il laissait retomber sa main, Amalec était le plus fort ! Il en est ainsi dans notre combat spirituel : dès que nous détournons notre regard de Dieu, notre pied glisse vers l’adversaire et nous nous laissons entraîner vers le mal ! Il nous suffit de tourner de nouveau, notre regard vers Dieu pour que sous son Regard, nous nous laissions relever par Lui !

« Le secours me viendra du Seigneur qui a fait le ciel et la terre » (Ps 120) cette Parole est tirée de l’Écriture et comme le dit saint Paul, Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ! Si nous connaissons l’Écriture, nous savons que grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien ! C’est pourquoi nous ne pouvons vivre sans Dieu ! Et le seul moyen de ne pas tomber entre les mains de l’adversaire, c’est de crier vers le Seigneur car, « Dieu fera justice à ses élus qui crient vers Lui »

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus nous rappelle la nécessité de la prière en déclarant que « Dieu ne ferait-il pas justice à ses élus qui crient vers Lui jour et nuit ? Bien vite Il leur fera justice ! » Je peux moi-même témoigner que mes prières ont toujours été exaucées ! Peut-être pas aussi vite que je l’aurais voulu et pas tout à fait comme je le souhaitais, mais, toujours au-delà de mes espérances !

"Quand je prie ce n'est pas pour demander à Dieu de faire ma volonté, mais de la rendre conforme à la sienne ! Seigneur, que ta Volonté soit la mienne, si ce n'est pas le cas, donne-moi la force de l'accepter !" C’est cette prière qui, faite devant le tabernacle la veille de la mort de Jacky, m’a permis d’accepter son départ vers le Père ! Lorsque nous prions, n’hésitons pas à prier avec confiance et persévérance, car

« Comme un enfant lâchant la main de son père, s’expose à tous les dangers,
Chaque fois que nous lâchons la Main de Dieu, nous nous exposons au péché ! »

Alors nous pouvons vivre un véritable combat spirituel !

LE COMBAT SPIRITUEL
"Comme il est violent le combat spirituel
Quand on détourne son regard du bois de la Croix
Pour le tourner vers soi
Et qu’on a lutté toute la nuit
Dans la douleur et dans les larmes
En se croyant abandonné !
Mais au matin, on s’aperçoit
Que Celui qu’on croyait perdu
A nos côtés s’était battu
Alors on crie : « Pardon Seigneur » !
Et la Paix revient dans nos cœurs !"

MAIS
« La PRIÈRE est l’arme qui permet de lutter contre le découragement, PRIER c’est
« Persévérer, Résister, Insister, Espérer, Recevoir ! »

Françoise

(15 OCTOBRE 2022)

« FOI, ESPÉRANCE ET AMOUR » !
Après nous avoir révélé que « nous, qui avons reçu la marque de l’Esprit Saint, si nous vivons dans le Christ, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, qui veut que nous vivions à la louange de sa gloire », saint Paul nous déclare que, « ayant entendu parler de notre Foi dans le Seigneur Jésus, de l’Amour que nous avons les uns pour les autres, il ne cesse de faire mémoire de nous dans ses prières afin que le Père, dans sa gloire, nous donne un esprit de Sagesse qui nous le révèle, en ouvrant à sa lumière, les yeux de notre cœur » ! Ainsi nous saurons l’Espérance que nous ouvre, l’énergie, le force et la vigueur que Dieu déploie pour nous, car « en plaçant le Christ plus haut que tout, Dieu a fait de lui la tête de l’Église qui est son Corps ! »

Saint Paul nous rappelle que pour être membre de ce Corps qu’est l’Église dont le Christ est la tête, il est essentiel de cultiver ces trois vertus théologales que sont : la Foi, l’Espérance et l’Amour, faisant ainsi de l’Église, l’accomplissement total du Christ !

« Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ? Le fils d’un homme que tu en prennes souci ? Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur ; tu l’établis sur les œuvres de tes mains, tu mets toute chose à ses pieds ! » (Ps 8)

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus nous dit : « Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu » en ajoutant « l’Esprit de vérité rendra témoignage en ma faveur, et vous aussi, vous allez rendre témoignage » ! Je comprends que si nous faisons partie d’un même corps nous ne pouvons nous renier les uns, les autres, il nous faut être solidaires et oser témoigner, avec fierté, d’appartenir à ce corps, sans craindre les attaques de l’adversaire pour nous anéantir car, « l’Esprit Saint nous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire. »

Chacun de nous reçoit les dons et les talents nécessaires pour témoigner de notre Foi ! En ce qui me concerne, ce site internet est le moyen de partager ma Joie de l’Évangile en me déclarant devant vous, pour Jésus, et je constate que ce que j’écris m’est inspiré directement par l’Esprit Saint, car sans Lui, je ne pourrais rien faire !

SANS MOI VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE !
"Lorsqu’une personne s'extasie devant nous,
N’oublions pas que, qui que nous soyons et quels que soient nos talents,
Nous ne sommes que des instruments dans la Main de Dieu
Et qu'un violon sans son musicien reste muet !"

Françoise

(14 OCTOBRE 2022)


« CRIONS DE JOIE » !
Si les lectures de ces derniers jours ont pu nous laisser une légère impression d’amertume, face aux paroles dénonçant une sorte d’hypocrisie des pharisiens qui « disent mais ne font pas », en privilégiant un aspect extérieur qui ne révèle pas celui de leur cœur, celle d’aujourd’hui m’apparaît comme une Bonne Nouvelle qui apporte la Joie dans mon cœur !

En effet, saint Paul déclare que nous, qui avons reçu la marque de l’Esprit Saint, si nous vivons dans le Christ, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, qui veut que nous vivions à la louange de sa gloire, et que l’Esprit promis par Dieu est une avance sur notre héritage ! Comment ne pas crier de Joie pour rendre grâce à Dieu de nous révéler une partie de l’héritage qu’Il nous a promis dans son Royaume !

Jésus Lui-même, dans l’Évangile de saint Luc, annonce que tout ce qui est caché sera connu. Je vous le dis à vous mes amis : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. » Soyez sans crainte, vous valez plus qu’une multitude de moineaux dont pas un seul n’est oublié au regard de Dieu, à plus forte raison les cheveux de votre tête sont tous comptés »

JÉSUS J’AI CONFIANCE EN TOI !

Ainsi, soyons sans crainte, si nous vivons de l’Esprit, ce qui est dans notre cœur sera révélé, au grand jour, par notre attitude et par nos actes, afin de témoigner de l’Amour de Dieu en nous et de notre Espérance en Lui !

UNE LAMPE ALLUMÉE !
« J’ai trouvé sur ma route une lampe allumée
Pour éclairer mes pas,
Ce qui a fait de moi, un témoin de Lumière
Pour éclairer vos pas ! »

Françoise

 

(13 OCTOBRE 2022)

« DIEU M’A CHOISIE » !
Alors qu’il reprochait aux Galates leur manque de Foi, aujourd’hui saint Paul s’adresse aux habitants d’Éphèse qui croient au Christ Jésus et qui sont sanctifiés, en leur déclarant : « Béni soit Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Il nous a choisis avant la fondation du monde pour que nous soyons saints, devant Lui, dans l’Amour. En Lui par son sang nous avons la rédemption, le pardon de nos fautes ! »

Je comprends que tous, nous avons été choisis avant même notre naissance pour être sanctifiés si nous choisissons de croire au Christ Jésus ! Cependant Dieu dans sa grande bonté nous laisse entièrement libres d’accepter ou de refuser cette bénédiction de l’Esprit qui fait de nous ses enfants adoptifs !

Dans l’Évangile de saint Luc, Jésus s’insurge contre les pharisiens et docteurs de la Loi, leur reprochant d’approuver les actes de leurs pères qui ont tué les prophètes envoyés par Dieu, et leur déclare : « Cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la fondation du monde ! »

Si Dieu a envoyé les prophètes, c’était pour faire connaître sa Parole, afin de nous enseigner l’itinéraire qui allait nous conduire à Lui, en passant par son Fils Jésus, le Chemin, la Vérité et la Vie ! C’est ainsi que tout avait été annoncé, de la naissance du Christ, à sa mort sur la croix et sa résurrection pour le pardon de nos péchés ! Cependant nos pères n’ont pas écouté les prophètes et nous devrons rendre compte de leur sang versé depuis la fondation du monde, en acceptant de suivre le Christ jusqu’à la Croix ! Je suis persuadée que nous sommes prédestinés, dès avant notre naissance, pour participer à la rédemption du monde, cependant Dieu n’a pas fait de nous ses esclaves et il nous a rendu libres d’accepter ou de refuser !

Ainsi, lorsque le jeune homme riche demande à Jésus ce qu’il doit faire pour avoir la Vie Éternelle, devant la réponse de Jésus, il ne peut se résoudre à le suivre et Jésus sans chercher à le retenir, le regarde partir et posant son regard sur lui, il l’aima ! Lorsque Jésus a choisi ses apôtres, il savait que Judas allait le trahir, mais il avait besoin de lui pour accomplir le projet de Dieu ! La trahison de Judas était la condition nécessaire pour la rédemption du monde par la crucifixion et la résurrection du Christ ! Cependant le péché le plus grave n’est pas la trahison, mais le manque de Foi de Judas qui, en refusant de croire à son infinie miséricorde s’est coupé lui-même de l’Amour de Dieu !

Pierre, lui aussi a trahi Jésus ! Il se disait son ami et prêt à défendre sa vie, mais au dernier moment il eut peur pour la sienne, au point de le renier trois fois ! Cependant lorsque Jésus est passé près de lui, il s’est laissé regarder par le Christ qui, posant son regard sur lui, l’aima ! Pierre, rempli de l’Amour de Dieu, fut bouleversé et, devant son infinie miséricorde, il reconnut son péché et pleura amèrement ! Dieu lui accorda son pardon en lui confiant les clés du Royaume !

Ainsi, il nous suffit de nous laisser regarder par le Christ pour reconnaître, devant Lui, notre péché, et accepter le pardon qu’Il nous accorde dans son infinie miséricorde !


LA HONTE !
Avoir honte de nos péchés, c’est commettre le péché d’orgueil
De ne pas nous reconnaître pécheur
Et de ne pas croire en l’infinie Miséricorde de Dieu,
Car Il ne refuse pas un cœur brisé et broyé !

Françoise

(12 OCTOBRE 2022)

« VIVRE DE L’ESPRIT » !
Aujourd’hui, saint Paul rappelle que le meilleur moyen de ne pas être soumis à la Loi, c’est de se laisser conduire par l’Esprit ! En effet, on sait bien à quelles actions mène la chair, c’est-à-dire la nature humaine : impureté, idolâtrie, jalousie et tout ce qui est passions et convoitises ! Et ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le Royaume de Dieu ! Mais si nous nous laissons conduire par l’Esprit, c’est Lui qui nous fait vivre en nous donnant son fruit : Amour, Joie, Paix, Patience, Bonté, Bienveillance, Fidélité, Douceur et Maîtrise de soi !

Lorsque nous agissons selon la loi, nous agissons selon la chair, en accomplissant des gestes extérieurs conformes à la Loi mais qui ne sont pas enracinés dans l’Esprit et ne peuvent porter du fruit ! Nous agissons simplement au regard des Hommes pour en attendre une reconnaissance humaine ! Si nous nous laissons conduire par l’Esprit, nous agissons sous le regard de Dieu qui nous promet son Royaume en héritage ! « Puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit » !

C’est exactement ce que Jésus répond aux pharisiens et aux docteurs de la Loi quand Il leur reproche d’aimer les honneurs et les premières places dans les synagogues ! Ils se contentent d’enseigner la Loi mais ne la vivent pas intérieurement ! Ils disent mais ne font pas ! « Malheureux êtes-vous parce que vous chargez les gens de fardeaux impossibles à porter, et vous-mêmes, vous ne touchez même pas ces fardeaux d’un seul doigt. »

Il me semble que si nous nous réclamons de la Loi, nous apprenons un « Savoir » mais si nous agissons par l’Esprit, nous recevons son fruit !

SAVOIR ET CONNAISSANCE !
"Le "Savoir" ne laisse pas de place au doute mais la "Connaissance" est le fruit de la Foi !"
« On ne sait que ce que l’on a appris, mais on connaît ce que l’on a reçu ! »

Et le meilleur moyen de vivre de l’Esprit, c’est de l’inviter et de l’accueillir dans le sacrement de l’Eucharistie, comme je le fais régulièrement, avec cette prière, chaque fois que je communie au Corps du Christ !

COMMUNION SPIRITUELLE
"Jésus, viens demeurer en moi
De ton Esprit envahis-moi
Garnis ma vie du plein de Toi
Que je ne vive que par Toi
Avec Toi et en Toi !
Amen !

Françoise

 (11 OCTOBRE 2022)

PAR LE « DON » DE L'AMOUR !
Dans sa lettre d’aujourd’hui, saint Paul rappelle avec insistance que « ce qui a de la valeur, ce n’est pas que l’on soit circoncis ou non mais c’est la Foi qui agit par la Charité » en précisant que « tout homme qui se fait circoncire est dans l’obligation de pratiquer la loi de Moïse, tout entière » !

Nous, qui avons la Foi, nous savons que c’est par l’Esprit que nous attendons la Justice espérée ! La loi ne nous est plus d’aucune utilité lorsque nous avons rencontré le Christ, qui est le Chemin, la Vérité et la Vie !

Cela m’inspire de nouveau une parabole ! La loi est semblable à l’itinéraire que suit une personne, de son domicile au point de départ, pour un pèlerinage au Mont saint Michel ! Lorsque nous sommes arrivés au lieu de ralliement, un guide nous attend pour nous montrer le chemin. Il nous enseigne l’histoire du sanctuaire, sa raison d’être, les conditions pour avancer en toute sécurité, en mettant nos pas dans les siens et les pièges qu’il faut éviter pour ne pas s’enliser ! Pour alléger notre marche, il nous recommande de lui faire confiance et de nous débarrasser de tout ce qui est superflu à commencer par notre itinéraire qui, en l’occurrence n’est plus d’aucune utilité ! Il nous appartient, bien sûr de suivre ces consignes en toute liberté, si nous voulons arrivés sains et saufs au pied de la « Cité Céleste » Ainsi la seule manière que nous avons d’atteindre notre objectif est de faire confiance à notre guide en restant solidaires les uns des autres, comme nous devons être unis au Christ par l’Esprit qui dans la Foi agit par la Charité !

Dans l’Évangile, aux pharisiens étonnés qu’il ne fasse pas les ablutions, comme cela est prescrit dans la loi, Jésus leur reproche fermement de purifier l’extérieur alors que l’intérieur d’eux-mêmes est rempli de cupidité et de méchanceté ! C’est une façon de leur faire remarquer qu’en acceptant de le suivre, ils n’ont plus besoin d’avoir recours à la loi ! En effet, il n’est pas venu abolir la loi, mais l’accomplir puisqu’Il est lui-même la Parole vivante ! Ainsi, si nous avons Foi en Lui, c’est par l’Esprit d’Amour que nous attendons la Justice espérée qui nous fera agir par Charité, en donnant en aumône ce que nous avons, afin que tout soit pur pour nous !

PAR « DON » DE L'AMOUR !
"On ne peut garder pour soi
Tout l'Amour que l'on reçoit
Puisque l'Amour est un Don
C'est Par Don que nous aimons !
Lorsque nous recevons
Donnons-Tout
Ne gardons rien pour nous
Que la Joie du « Par Don » !"

Françoise

 (10 OCTOBRE 2022)
« TENEZ BON » !
Dans sa lettre aux Galates, saint Paul nous rappelle que, Abraham a eu deux fils, l’un né d’une servante, l’autre de la femme libre. Le fils de la servante, engendré selon la chair, et le fils de la femme libre, en raison d’une promesse de Dieu ! En effet, lorsque Dieu a fait à Abraham la promesse de lui donner une descendance, aussi nombreuse que les étoiles dans le ciel, alors qu’il était très âgé, celui-ci, s’il a cru dans la Parole de Dieu, voyant qu’elle ne se réalisait pas rapidement, a cédé à la pression de Sara qui le poussait à agir pour Dieu, en allant vers sa servante Agar. C’est ainsi qu’est né Ismaël, engendré selon la chair, car selon un projet humain, avant que la Volonté divine ne soit réalisée par la naissance d’Isaac, enfant de la promesse, puisque né de Sara, femme libre ! Ainsi, en nous faisant les héritiers d’Abraham et de Sara, Dieu nous a rendu libres ! C’est donc pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés ! Alors, tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage !

Dans l’Évangile, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe… » Comme j’ai l’impression qu’Il pourrait en dire de même de notre génération ! Il me semble que ce monde est absurde ! C’est un monde sans repère, où chacun cherche individuellement, des signes qui correspondent à leur propre désir personnel ! Et lorsqu’ils pensent avoir trouvé un écho à leurs souhaits, ils le suivent aveuglément, chacun dans sa barque, emportés par le courant, sans savoir où ils vont, comme des esclaves enchaînés ! Elle n’a pas compris que le Signe n’est autre que Jésus Lui-même, venu pour nous sauver de l’esclavage, en nous donnant l’Esprit de Sagesse qui nous rendra libres, si nous acceptons de le suivre !

Il nous faut pour cela accepter de changer de cap, en nous tournant vers Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie ! C’est un chemin de conversion qu’il nous faut prendre, en reconnaissant que la vraie liberté consiste à choisir de décider de sa vie ou de la subir ! Il est quelquefois plus facile de se laisser entraîner par le courant que de ramer à contre-courant, mais si nous cédons à la facilité nous agissons en esclaves et, laissant les autres agir à notre place, nous perdons notre liberté ! « Alors, tenez bon » ! (St Paul)

J’ai moi-même décidé librement de suivre Jésus en redisant chaque matin :

"De l'aube au crépuscule de ce jour qui commence,
Donne-moi, Jésus, la volonté, de m'abandonner à la Tienne
Et ôte, de mon cœur, tout désir qui ne vient pas de Toi !"

Ainsi, en faisant confiance à Jésus, je me laisse porter par Lui et je peux vivre sans inquiétude ! Cependant si je détourne mon regard de Jésus pour le tourner vers moi :

« Comme un enfant lâchant la main de son père, s’expose à tous les dangers,
Chaque fois que nous lâchons la Main de Dieu, nous nous exposons au péché ! »

CONVERSION
« Chaque pas de notre vie, jusqu’à celui de notre mort, doit être un pas de conversion,
Car il n’est point de conversion définitive, avant l’éternité ! »

Françoise

 (9 OCTOBRE 2022)

OBÉISSANCE, FOI, ACTION DE GRÂCE !

Le thème de la Prière, qui est développé dans les lectures qui ont suivi celle où Jésus nous apprend à prier le « Notre Père » est encore formulé, comme une sorte de fil rouge dans celles d’aujourd’hui !

Dans la première, Naaman, après avoir hésité, obéit à la demande d’Elisée, l’homme de Dieu, d’aller se plonger sept fois dans le Jourdain, pour guérir de sa lèpre ! Aussitôt il fut purifié et déclara spontanément : « Je sais désormais qu’il n’y a pas d’autre Dieu sur toute la terre que le Dieu d’Israël » ! C’est une véritable déclaration de Foi qui, après son acte d’obéissance, le pousse à rendre grâce pour cette merveille que fit le Seigneur !

Dans sa lettre à Timothée, saint Paul déclare : « Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité d’entre les morts, voilà mon Évangile, c’est pour Lui que j’endure la souffrance, mais on n’enchaîne pas la Parole de Dieu, c’est pourquoi je supporte tout ! Si nous supportons l’épreuve, avec Lui nous règnerons » Il s’agit encore d’une déclaration de Foi dans laquelle, Paul affirme son obéissance à la Parole de Dieu et pour rendre grâce à cette Parole, il exhorte Timothée à se souvenir de ce qu’il appelle son « Évangile » !

Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus demande à dix lépreux de se montrer aux prêtres. En cours de route, par leur obéissance, ils furent purifiés ! Cependant un seul, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas pour rendre grâce à Dieu en le glorifiant ! Alors Jésus lui dit « Relève-toi, ta foi t’a sauvé » ! Ainsi, dix lépreux guéris, un seul, sauvé !

Ces trois lectures montrent que l’acte d’obéissance, l’acte de Foi et l’Action de grâce sont les trois « actes essentiels » pour que nous soyons sauvés par la prière ! Si l’acte d’obéissance peut, à lui seul, suffire à guérir le corps, la Foi et l’Action de grâce sont indispensables pour sauver les âmes !

Lorsque nous prions, nous devons nous abandonner avec confiance, en étant certains que nous obtiendrons ce que nous demandons ! « Si nous qui sommes mauvais, nous savons donner de bonnes choses à nos enfants, combien notre Père qui est aux Cieux nous donnera-t-il des biens à ceux qui le lui demandent »

QUE TA VOLONTÉ SOIT FAITE !
"Quand je prie ce n'est pas pour demander à Dieu de faire ma volonté,
Mais de la rendre conforme à la sienne ! »
« Seigneur, que ta Volonté soit la mienne, si ce n'est pas le cas,
Donne-moi la force de l'accepter !"
« Si nous demandons à Dieu, avec confiance, ce dont nous avons besoin,
Nous pouvons être sûrs que nos prières seront toujours exaucées ! »
"Le Sacrement du Pardon et celui de l'Eucharistie
Sont ceux qui me donnent la force d'obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes
et la Joie d'être jugée digne de subir des humiliations pour le nom de Jésus" !

Françoise

 (7 OCTOBRE 2022)

« EN TOI SERONT BÉNIES TOUTES LES NATIONS » !
Aujourd’hui, saint Paul nous rappelle la promesse de Dieu faite à Abraham en raison de sa Foi ! En précisant que l’Écriture avait annoncé d’avance à Abraham : « En toi seront bénies toutes les Nations » Ainsi ceux qui se réclament de la Foi seront bénis avec Abraham, le croyant. Quant à ceux qui se réclament de la pratique de la loi, ils sont sous la menace d’une malédiction ! C’est par la Foi que nous recevrons l’Esprit qui a été promis !

Si saint Paul insiste sur cette « Bonne Nouvelle » c’est pour faire comprendre que, par la loi personne ne devient juste devant Dieu, seul celui qui est juste par la Foi, vivra et la loi ne procède pas de la Foi ! Cette Bénédiction n’est donc pas réservée au peuple « élu » qui se réclame de la loi mais s’étend à toutes les Nations païennes qui se réclament de la Foi !

Si Pierre avait pour mission d’annoncer l’Évangile aux Juifs, qui se réclamaient de la loi, Paul lui, s’adressait aux païens qui ne pratiquaient pas les mêmes traditions ce qui a entraîné quelques conflits, heureusement apaisés par un dialogue sous l’action de l’Esprit-Saint !

Il est triste de voir que, aujourd’hui encore ces conflits existent parmi les chrétiens de différentes confessions, pouvant entraîner des divisions à l’intérieur d’une même Église ! Ceci en raison de ceux qui procèdent davantage de la loi que de la Foi ! Comment peut-on espérer la Paix dans le monde, si même les chrétiens entre eux ne s’entendent pas pour former un seul Corps dans le Christ ?

C’est tout l’enjeu du Combat Spirituel ! Tout Royaume divisé contre lui-même devient désert ! C’est pourquoi il est essentiel que le doigt de Dieu expulse les démons, car celui qui n’est pas avec Lui est contre Lui et celui qui ne rassemble pas avec Lui, disperse ! Mais « Si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous » (Luc 11)

Cependant lorsque l’esprit impur est sorti de l’homme, il ne faut pas quitter le doigt de Dieu, au risque de voir revenir des esprits mauvais encore plus nombreux et que « l’état de cet homme ne soit pire à la fin qu’au début » !

LE COMBAT SPIRITUEL
"Comme il est violent le combat spirituel
Quand on détourne son regard du bois de la Croix
Pour le tourner vers soi
Et qu’on a lutté toute la nuit
Dans la douleur et dans les larmes
En se croyant abandonné !
Mais au matin, on s’aperçoit
Que Celui qu’on croyait perdu
A nos côtés s’était battu
Alors on crie : « Pardon Seigneur » !
Et la Paix revient dans nos cœurs !"

Françoise

 

 (6 OCTOBRE 2022)

« DEMANDEZ, ON VOUS DONNERA » !
Dans sa lettre aux Galates, d’aujourd’hui, saint Paul fait éclater sa colère face à des gens qui continue de pratiquer la Loi, sans tenir compte du message de la Foi ! Lui, qui a lui-même pratiqué la Loi avec rigueur jusqu’à persécuter ceux qui semblaient s’en détourner pour suivre une autre voie, a fait une rencontre personnelle avec Jésus qui s’est révélé à lui comme celui qui est mort crucifié et ressuscité pour le Salut du monde ! Il a compris que le message du Christ était plus important que la Loi ! Lorsqu’on se contente d’appliquer la Loi, on agit sous l’emprise de la chair qui est notre nature humaine et l’on ne peut comprendre le message de la Foi que par l’Esprit qui est de nature divine ! Il est essentiel d’écouter la Parole de Dieu et de la mettre en pratique si l’on veut comprendre l’essentiel du message de la Foi qui est Loi d’Amour !

Celui qui écoute la Parole de Dieu et ne la met pas en pratique, est comparable à quelqu’un qui feuillette un livre de cuisine pour trouver une idée de menu ! Cependant après avoir salivé devant les recettes qui, par leur apparence lui donnaient envie, il referme le livre, insatisfait car il pense que ce n’est pas pour lui ! Il trouve certaines recettes trop difficiles à réaliser, d’autres qui demandent du temps ou encore trop coûteuses pour son budget ! Alors, il se contente de faire comme d’habitude un plat de pâtes avec des œufs parce que c’est plus facile, plus rapide et moins coûteux !

En effet, il ne suffit pas de lire une recette pour qu’elle soit accomplie, il est nécessaire de la réaliser pour qu’elle devienne nourriture ! Cela demande un effort pour comprendre la recette, pour discerner celle qui va être la plus facile et la moins coûteuse à réaliser pour commencer ! Il faut également accepter d’y consacrer le temps nécessaire ! Ainsi lorsque nous aurons cuisiné et goûté cette première recette, même si elle n’est pas parfaite, nous apprécierons ses bienfaits et nous aurons envie d’améliorer notre pratique culinaire pour la Joie de la partager en famille !

Il en est de même pour celui qui écoute la Parole de Dieu ! Il trouve que c’est beau et il aimerait bien s’en nourrir, mais s’il pense que ce n’est pas pour lui parce que trop difficile, trop d’efforts à fournir et pas assez de temps à consacrer, alors il va oublier cette Parole et continuer à vivre comme avant ! Mais s’il choisit de faire appel à l’Esprit Saint pour discerner ce qui est le plus facile pour lui à mettre en pratique, cette Parole deviendra pour lui la nourriture qui le fera grandir dans la Foi ! Car, « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez on vous ouvrira » (Luc 11)

PRIER c’est
« Persévérer, Résister, Insister, Espérer, Recevoir ! »

PAIN DE VIE !
"La Parole, la Prière et le Partage
Sont les ingrédients du "Pain de Vie" qui me nourrit chaque jour
Et qui remplit d'Amour la corbeille de mon cœur !"

Françoise

 

(5 OCTOBRE 2022)

QUAND VOUS PRIEZ DITES : « NOTRE PÈRE »
C’est ainsi que Jésus a appris à ses disciples à prier. En disant « Notre Père » Il mettait ses disciples au même rang que Lui, les considérant comme des frères, enfants d’un même Père.

La première partie est une sorte de salutation par laquelle, nous reconnaissons Dieu comme notre Père à tous, nous bénissons son Nom et nous affirmons notre espérance de voir sa Volonté s’accomplir sur la terre comme au ciel pour que son Règne vienne.

Dans la deuxième partie, nous supplions Dieu de nous donner notre pain de ce jour, il s’agit du pain de vie, c’est-à-dire la nourriture spirituelle dont nous avons besoin chaque jour pour faire sa Volonté et qui n’est autre que sa Parole. Puis, nous implorons sa Miséricorde en reconnaissant que nous sommes pécheurs !

Ainsi cette prière que nous avons apprise du Sauveur, n’est en aucun cas une prière personnelle ; elle ne peut être dite au singulier, même récitée individuellement, elle engage tous les enfants de Dieu à prier les uns pour les autres en communion avec le Christ lui-même.

Il est donc important pour les chrétiens de réciter chaque jour cette prière qui est une véritable adhésion à l’enseignement de Jésus et à l’Esprit de l’Evangile. Il m’est arrivée personnellement d’être très émue en entendant le « Notre Père » récité d’une même voix par une grande assemblée !

Si le « Notre Père » est la Prière universelle par excellence, puisqu’elle peut être dite dans toutes les langues à travers le monde, rien n’empêche chacun de nous d’en faire une interprétation personnelle comme je l’ai fait moi-même !

Notre Père, qui es aux Cieux,
C’est-à-dire tout en tous, en tout cœur empreint d’universalité,
Que ton Nom soit sanctifié
Par la louange de nos lèvres
Que ton règne vienne
Pour prendre part à ton Royaume
Que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel
En mettant en pratique tous tes commandements
Donne-nous aujourd’hui, notre pain de ce jour
Par le Don de ton Corps dans ton Eucharistie
Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés
Car peut-on demander à quelqu’un un crédit que nous lui avons-nous-même refusé ?
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal !
Ne nous laisse pas nous tourner vers le mal, mais s’il nous arrivait d’être sous son emprise
Viens nous en délivrer, par ta Miséricorde !
Amen !

Françoise

 

 (4 OCTOBRE 2022)

« COMME UN OISEAU DANS LE CREUX DE TA MAIN » !
Nous sommes les créatures de Dieu, c’est lui qui nous a faits, il nous connaît, et il m’a appelée dès le sein de ma mère ! Je reconnais comme saint Paul que « Dieu a trouvé bon de révéler en moi son Fils pour que j’en rende témoignage » ! C’est une évidence qui s’est imposée à moi, depuis le 21 juillet dernier où, dans la lecture de l’Évangile, je trouve, chaque jour, un écho aux épreuves que je traverse et la Lumière qui éclaire mon chemin ! Ainsi, sans prendre l’avis de personne, je me permets de partager avec vous ce qui m’apparaît comme une inspiration divine que je ne contrôle pas ! Je suis comme un oiseau dans la main de Dieu et c’est Lui qui guide ma main !

« Je reconnais devant toi le prodige, l’être étonnant que je suis » ! (Ps 138)

J’ai bien conscience que cette force qui me permet d’affronter mes croix au jour le jour, je la dois à la Parole de Dieu que j’écoute chaque matin à mon réveil, comme Marie, et que je mets en pratique dans la journée, comme Marthe ! Cependant, lorsqu’il m’arrive de m’agiter un peu trop, je perds confiance et je demande à Jésus de trouver quelqu’un pour m’aider ! Alors il me répond : « Tu t’agites pour bien des choses, ne peux-tu prendre un temps pour t’asseoir sur mes genoux et poser ta tête sur mon cœur afin d’écouter ma Parole et la garder dans ton cœur ! »

Alors je vais du « Côté de Marie » puisque le cœur de Jésus est dans le cœur de Marie !

ACTION ET CONTEMPLATION SONT INDISSOCIABLES !
"La contemplation c'est se tenir en présence de Dieu, dans le silence,
Et se laisser regarder par le Christ afin que, accomplies sous son regard,
Toutes nos actions futures deviennent "PRIÈRE" pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde !"

Françoise

 

(3 OCTOBRE 2022)

« QUI EST MON PROCHAIN » ?
Dans sa lettre aux Galates, saint Paul s’étonne que ses frères passent à un Évangile différent en précisant : « L’Évangile que j’ai proclamé, ce n’est pas d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus-Christ ! » Il ajoute : « Si quelqu’un annonce un Evangile différent, qu’il soit anathème ! »

J’ai pris l’habitude depuis le 21 juillet, de partager chaque jour avec vous, mon chemin de foi vécu à travers l’Évangile et les lectures du jour ! Ce n’est, ni un choix, ni une décision que j’ai prise, mais cela m’est imposé comme une évidence ! Lorsque, me réveillant la nuit, j’écoute l’Évangile, j’y trouve une réponse aux doutes qui m’assaillent et je ne peux contenir la Joie et la Paix que me procure cette révélation sans témoigner de cette « Bonne Nouvelle », autour de moi !

Ainsi je peux dire, comme saint Paul, cet Évangile n’est pas une invention humaine, ce n’est pas d’un homme que je l’ai appris, ni reçu, mais par révélation de Jésus-Christ !

Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus répond à la question : « Qui est mon prochain ? » par la parabole du « Bon samaritain » ! Il se trouve que le 5 septembre dernier, Jésus répondait à la question : « Est-il permis de faire le bien ou le mal le jour du Sabbat ? » ce qui m’avait inspiré cette parabole pouvant, il me semble, apporter une même réponse aux deux questions posées et que je me permets de rappeler aujourd’hui !

Un dimanche matin, alors qu’il se rendait à la messe dans une commune voisine, un homme vit sur le bord de la route, un autre homme, debout près de sa voiture en panne, qui demandait de l’aide ! Le premier homme, voyant l’heure, se dit qu’il ne pouvait pas s’arrêter au risque de manquer la messe ! Il continua son chemin, laissant à un autre le soin d’apporter son aide au malheureux !

Effectivement, quelques minutes plus tard, un autre automobiliste qui se rendait lui aussi à la messe, passa devant la voiture en panne et se dit que ce n’était pas son affaire, qu’il trouverait bien quelqu’un d’autre pour le dépanner !

Enfin, une femme au volant de la troisième voiture, voyant l’air accablé de cet homme, fut prise de compassion et s’arrêta, lui demandant ce qu’elle pouvait faire pour lui ! Il expliqua que, tombé en panne et son portable étant déchargé, il ne pouvait contacter l’assistance ! La femme lui prêta gentiment son portable puis se proposa d’attendre avec lui le service de dépannage ! Il lui demanda si cela ne la dérangeait pas, elle répondit : « J’allais à la messe, mais il me semble plus utile d’être là, pour vous tenir compagnie pendant cette attente » ! Très touché de sa bienveillance, l’homme pour la remercier, l’invita à partager un repas qui fut pour eux deux, le début d’une belle amitié !

« Être là », pour celui qui en a besoin, en partageant avec lui, l’Esprit d’Amour ? Ne serait-ce pas là, l’ESSENTIEL et la meilleure façon de rendre grâce à Dieu ?

PITIÉ OU COMPASSION ?
"La « PITIÉ » est un sentiment de tristesse que l’on éprouve face à une situation de
Souffrance, par laquelle on ne se sent pas directement concerné, et qui génère un
Sentiment d’impuissance pour y apporter un réconfort !"
"La « COMPASSION » est un sentiment d’AMOUR que l’on éprouve face à une situation de
Souffrance, que l’on a envie de partager avec la personne concernée, dans l’Espérance d’y
Trouver ensemble une consolation !"

Françoise

 (2 OCTOBRE 2022)

« N’AIE PAS HONTE DE RENDRE TÉMOIGNAGE À NOTRE SEIGNEUR » !
Aux Apôtres qui lui demande de faire grandir en eux la Foi, Jésus répond : « si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous diriez à ce mûrier : déracine-toi et va te planter dans la mer, et il vous obéirait. » Ainsi la foi, comparée à la graine de moutarde, ne peut pas grandir d’un coup de baguette magique, il ne suffit pas de souffler dessus ! Contrairement au caillou qu’on enfonce dans la terre et ne grandira pas, la graine de moutarde est une matière vivante qui a besoin d’eau, de chaleur, de lumière et de terre pour puiser dans le sol, les éléments nutritifs qui vont l’aider à se développer. Ainsi en est-il de notre foi qui, semée dans le « bon terreau » a besoin de temps, de lumière et des soins d’un jardinier pour grandir.

Pour certaines personnes qui ont un terreau particulièrement fertile, leur foi peut se développer très rapidement alors que pour d’autres il faudra toute une vie pour que celle-ci arrive à maturité. En ce qui me concerne, j’ai bénéficié de conditions plutôt favorables dès ma naissance. J’ai eu des parents qui ont su planter en moi cette graine de foi et lui ont apporté les premiers soins. Les racines, de bonne qualité, ont permis à ma foi de se développer doucement tout au long de ma vie avec des événements ou des rencontres particulières qui, à certains moments, en ont accéléré la croissance.

Ces différentes rencontres et événements qui ont jalonné ma vie ont été, pour moi, les jardiniers qui se sont succédé pour apporter l’eau, la chaleur et la lumière qui ont fait grandir ma foi et appelée au service de l’Eglise pour partager ma joie de l’Evangile !

"FOI" et "DOUTE" !
"Le « Savoir » ne laisse pas de place au doute,
Mais la « Foi » est « confiance » dans l’incertitude,
Parsemée du doute qui la fait grandir !"

Cependant plus notre Foi grandit, plus nous devenons la cible de l’adversaire qui, par subtilité, insinue le doute dans l’esprit de nos amis les plus proches, pour les amener à nous trahir ! Ainsi nous nous retrouvons seul face à lui, sans aucun autre soutien que la prière ! Là encore il ne peut agir qu’avec la permission de Dieu pour éprouver notre Foi !

C’est l’expérience que j’ai vécue hier, accusée injustement sans aucun moyen de me défendre ! Dans ma souffrance, je me suis tournée vers Marie, notre avocate, et j’ai crié vers Dieu ! Cependant je ne peux en vouloir à celui qui m’a blessée car il s’est laissé manipuler, alors j’ai offert ma nuit d’insomnie et de douleur à Jésus pour qu’il lui vienne en aide ! Et ce matin, dans la lecture du livre du prophète Habacuc, je trouve un écho à ma prière :

« Combien de temps Seigneur vais-je appeler sans que tu m’entendes ? Crier vers toi : « Violence » sans que tu sauves ? Pourquoi me fais-tu voir le mal et regarder la misère » ? Alors le Seigneur me répondit : « Celui qui est insolent n’a pas l’âme droite, mais le juste vivra par sa fidélité » !

Puis la lecture de saint Paul à Timothée : « N’aie pas honte de rendre témoignage au Seigneur, mais avec la force de Dieu prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Evangile. »

Je dois reconnaître qu’Il peut être frustrant de ne pas savoir si ce que nous faisons porte ses fruits, mais l’important c’est de faire ce que nous devons faire, sans rien attendre en retour, comme un serviteur inutile !

Est-ce de l’orgueil de se croire choisie par Jésus pour une mission
Ou devons-nous simplement répondre comme Marie, sans se poser de question
« Je suis la servante du Seigneur … » ?

Françoise

 

(1er OCTOBRE 2022)

« HEUREUX LES YEUX QUI VOIENT CE QUE VOUS VOYEZ » !
Dans ce dernier chapitre du livre de Job, celui-ci reconnaît son ignorance face à Dieu qu’il ne connaissait que par ouï-dire, et maintenant que ses yeux l’ont vu, il sait qu’il peut tout, que nul projet ne lui est impossible ! Devant son repentir, Dieu dans sa grande miséricorde, bénit sa nouvelle situation plus encore que l’ancienne ! Job a compris que les plans de Dieu étaient déformés par ceux qui ne le connaissent pas et le rendent responsable du mal ! En vérité, il n’agit que par Amour, éprouvant ceux qu’Il aime afin que dans l’épreuve, s’abandonnant avec confiance, nous devenions semblables à lui et recevions en abondance !

Lorsque nous demandons à Jésus, doux et humble de cœur de rendre le nôtre semblable au sien, son visage s’illumine et nous apprenons à voir avec les yeux du cœur, au-delà des apparences ! Ainsi nous déchiffrons sa Parole et nous découvrons ses exigences ! Car « ce que tu as caché aux Sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits » et « Je trouve dans tes exigences plus de joie que dans toutes les richesses » (Ps 118)

Le vendredi saint 2019, l’Esprit-Saint m’a invitée à demander à Jésus qu’il rende mon cœur semblable au sien ! Depuis ce temps, les yeux de mon cœur se sont ouverts et je peux voir au-delà des apparences ! Et Jésus me dit : « Heureux les yeux qui voient ce que tu voies ! » Alors je lui réponds :

« Jésus, comme J’aimerais que les yeux, de tous ceux que j’aime,
Puissent, à leur tour, voir les merveilles que voient les miens ! »

Françoise